Formule 1
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
25 sept.
Événement terminé
09 oct.
Événement terminé
23 oct.
Événement terminé
31 oct.
Course dans
10 Heures
:
09 Minutes
:
22 Secondes
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
40 jours

Carambolage : les pilotes vont être plus prudents, estime Ocon

partages
commentaires
Par :

Le carambolage survenu au Mugello appelle-t-il à des solutions ? Pour Esteban Ocon, les pilotes vont en tirer des leçons eux-mêmes.

Un spectaculaire carambolage s'est produit au Grand Prix de Toscane à l'issue du sixième tour de course après une longue période sous Safety Car, justement consécutive à une autre grosse collision survenue au départ. Le leader Valtteri Bottas a toutefois maintenu un rythme modéré le plus longtemps possible au restart afin d'éviter de donner l'aspiration à son coéquipier Lewis Hamilton dans la ligne droite des stands, longue de plus d'un kilomètre. D'autres ont réaccéléré dès la sortie du dernier virage, provoquant un accident monumental qui a contraint Carlos Sainz, Nicholas Latifi, Kevin Magnussen et Antonio Giovinazzi à l'abandon.

"J'ai un peu revu la vidéo. Clairement, les feux de la voiture de sécurité ont été éteints bien plus tard lors de cette course que ce dont nous avons l'habitude", affirme Esteban Ocon, alors que le directeur de course Michael Masi est en désaccord avec une telle théorie. "On m'a dit 'la voiture de sécurité va rentrer à la fin du tour', mais les autres continuaient de rouler comme s'il restait un autre tour, alors je me suis dit qu'il y avait peut-être un malentendu entre l'équipe et moi, que nous allions peut-être faire un autre tour."

"Ça n'a pas été le cas. Nous sommes restés au ralenti pendant très longtemps. Forcément, il y a une petite accélération, qui s'accroît en fond de peloton, car les gars de derrière rattrapent un plus grand écart. C'est un peu comme le trafic sur l'autoroute. Tout le monde a été pris par surprise juste derrière moi. J'ai de la chance de ne pas avoir été percuté par l'arrière. Tout le monde ne peut pas en dire autant, malheureusement."

Lire aussi :

Le Français fait partie des douze pilotes avertis pour leur rôle dans ce carambolage, coupables d'une "application irrégulière de l'accélérateur et du frein" d'après les commissaires. Ocon concluait le groupe du top 10, assez resserré, derrière qui George Russell avait laissé un petit écart avant de mettre le pied au plancher, les concurrents derrière lui ayant emboîté le pas.

Selon le pilote Renault, il pourrait être positif de clarifier le règlement : "En F1, nous aimons que tout soit précis, mais ce n'est pas toujours facile. Je suis sûr que ce sujet sera abordé lors du prochain briefing des pilotes. Maintenant, tout le monde sait que cela peut arriver. Je pense que nous allons tous être plus conscients qu'il risque d'y avoir un freinage, ou un restart très tardif comme c'était le cas ici."

Quant à Nicholas Latifi, qui a vu sa course s'achever prématurément dans cet accident effrayant, il estime qu'une extinction moins tardive des feux de la voiture de sécurité n'aurait rien changé sur ce circuit, en raison de la longueur de la ligne droite des stands.

"Quand on est leader, on veut toujours que les feux de la voiture de sécurité s'éteignent le plus tôt possible afin de pouvoir commencer à contrôler le rythme", souligne le Canadien. "En même temps, je doute fort que Valtteri aurait réaccéléré plus tôt si les feux s'étaient éteints plus tôt. Pour moi, il aurait quand même attendu aussi tard parce qu'il faut minimiser l'effet de l'aspiration. C'est ça qu'il fallait faire pour être malin."

"Je pense vraiment qu'il faut un peu plus de discipline de la part de tous les pilotes dans de telles situations. Il ne faut pas être les uns sur les autres au cas où quelque chose comme ça se produirait, il faut laisser un écart raisonnable. Car je crois vraiment que l'accident a été provoqué par certains pilotes du milieu de peloton qui ont laissé un trop grand écart et ont accéléré à fond en se disant : 'Oh, il faut que je me rapproche car la course est sur le point de redémarrer'."

Face aux rumeurs, Albon a cessé de lire les journaux

Article précédent

Face aux rumeurs, Albon a cessé de lire les journaux

Article suivant

Ferrari aura quelques évolutions pour le GP de Russie

Ferrari aura quelques évolutions pour le GP de Russie
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Nicholas Latifi , Esteban Ocon
Auteur Benjamin Vinel