Développement : Red Bull ne croit pas Mercedes

Christian Horner est convaincu que Merceds apportera encore des nouveautés sur sa W12 en 2021, malgré les affirmations contraires de Toto Wolff.

Développement : Red Bull ne croit pas Mercedes

À l'issue en Styrie d'une quatrième course consécutive sans victoire, une première dans l'ère hybride, Mercedes a entériné l'arrêt du développement de sa W12 pour la suite de la saison afin de placer toutes ses ressources sur 2022. Le Grand Prix de Styrie a tourné à la démonstration pour Red Bull Racing, Max Verstappen s'imposant avec une relative facilité et le tandem accentuant du même coup son avance en tête des deux championnats.

Battu et impuissant, Lewis Hamilton a demandé à son équipe de faire les efforts nécessaires pour remonter la pente face à Red Bull, mais Toto Wolff a assuré que le développement de la monoplace de Brackley était terminé. Une affirmation que Christian Horner peine à prendre pour argent comptant, estimant que la donne ne sera pas aussi limpide que le prétend son homologue chez Mercedes.

"Ce que Mercedes fait, ce sont vraiment leurs affaires, donc nous nous concentrons vraiment sur nous-mêmes", rappelle le directeur de Red Bull. "Nous savons que Toto aime diriger la lumière ailleurs, alors je ne peux pas croire qu'ils passeront le reste de l'année sans mettre une seule nouvelle pièce sur la voiture. Mais comme je l'ai dit, nous nous concentrons sur notre travail. C'est évidemment un numéro d'équilibriste entre cette année et la prochaine, mais si ça veut dire que nous devons travailler un peu plus dur que les autres équipes, nous sommes tout à fait prêts à le faire."

Lire aussi :

Mercedes a parfaitement conscience du fait que Red Bull ne lésine pas sur le développement de son actuelle monoplace, qui arborait d'ailleurs de nouveaux éléments encore ce week-end en Autriche. L'écurie de Milton Keynes ne veut pas laisser passer sa chance et y a été incitée par Max Verstappen, mais le risque est toutefois réel alors que se présente une réglementation technique entièrement nouvelle pour 2022.

C'est sur ce point qu'insiste Toto Wolff en évoquant "une décision très, très délicate" pour justifier l'arrêt du développement, l'Autrichien assurant que Mercedes ne veut pas tomber dans le piège et en payer le prix fort à plus long terme. Cette même stratégie qui pourrait se retourner contre Red Bull dans quelques mois ? Horner, lui, assure que tout est parfaitement et prudemment mesuré.

"Pour la première fois depuis un bon moment, nous avons commencé l'année avec une voiture compétitive et nous avons réussi à l'optimiser, à l'ajuster", précise le Britannique. "Mais on est au sommet de la courbe avec ces voitures, on parle de gains marginaux. Évidemment, quand on parle de la nouvelle voiture pour l'an prochain, à chaque fois qu'elle passe par un cycle de développement, ce sont des pas en avant significatifs. Il s'agit donc de trouver un juste équilibre entre les gains marginaux de cette année et les grandes avancées de l'année prochaine. Mais ce n'est pas différent de ce qui se faisait par le passé."

partages
commentaires
Guanyu Zhou en essais libres avec Alpine en Autriche

Article précédent

Guanyu Zhou en essais libres avec Alpine en Autriche

Article suivant

Bottas se rassure en renouant avec le podium

Bottas se rassure en renouant avec le podium
Charger les commentaires
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021
Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin Prime

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin

Lawrence Stroll est un homme qui aime obtenir ce qu'il veut. Et, en ce moment, ce qu'il veut par-dessus tout, c'est faire de son équipe de Formule 1, Aston Martin, des gagnants et des Champions du monde.

Formule 1
22 juil. 2021
Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis ! Prime

Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis !

Après un week-end bien chargé avec trois courses à Silverstone, quoi de mieux qu'une escale dans le studio londonien de Motorsport.tv ? Théo Pourchaire nous a fait le plaisir de nous rendre visite et s'est exprimé sans tabou sur un grand nombre de sujets, qu'il s'agisse de Formule 1, de Formule 2... ou de son permis de conduire !

FIA F2
21 juil. 2021
Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021

Après le Grand Prix de Grande-Bretagne, dixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 juil. 2021
Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer Prime

Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer

Au Grand Prix de Grande-Bretagne, la Formule 1 a organisé ses premières qualifications sous la forme d'une course sprint. Il est difficile de tirer des conclusions après un seul essai mais nous trouvons déjà des points positifs et des zones à améliorer.

Formule 1
18 juil. 2021
La F1 de 2022 vue par les pilotes Prime

La F1 de 2022 vue par les pilotes

La présentation du modèle à l'échelle 1 mettant en lumière les changements pour la saison 2022 était avant tout un événement dédié aux spectateurs et fans de F1. Mais il a aussi intéressé les pilotes.

Formule 1
17 juil. 2021
Ce que le concept de 2022 nous apprend sur le futur de la F1 Prime

Ce que le concept de 2022 nous apprend sur le futur de la F1

Sur le circuit de Silverstone, théâtre du Grand Prix de Grande-Bretagne, la Formule 1 a dévoilé un modèle à l'échelle 1 d'une monoplace répondant à la réglementation de la saison 2022.

Formule 1
16 juil. 2021