EL3 - Verstappen loin devant Hamilton et Gasly

Max Verstappen a signé, de loin, le meilleur temps des Essais Libres 3 du GP de Bahreïn repoussant Lewis Hamilton à sept dixièmes et le reste du peloton, emmené par Pierre Gasly, à plus d'une seconde.

EL3 - Verstappen loin devant Hamilton et Gasly

La dernière séance d'essais libres du Grand Prix de Bahreïn est aussi l'une des moins représentatives car elle se déroule de jour, sous des températures particulièrement élevées avec 38°C dans l'air et 48°C sur la piste au moment où le feu passe au vert. Yuki Tsunoda est le premier, et le seul pilote, en piste en début de séance, pour un tour à faible vitesse avant de rentrer au stand. Comme on pouvait s'en douter dans ces conditions, c'est très calme sur le tracé.

Notre offre exceptionnelle :

Il faut attendre la barre des dix minutes pour voir un autre pilote sortir de la pitlane, en la personne de Valtteri Bottas ; alors que le Finlandais se lance dans un premier tour chronométré, il freine trop tard au premier virage et sort de piste. Le Finlandais inscrit finalement un premier temps mais qui est annulé pour un passage trop au large au virage 4 ; pas le premier ni le dernier pour le #77. Entre-temps, d'autres pilotes l'ont rejoint : Carlos Sainz prend la tête en 1'33"9 (pneus durs) mais Lewis Hamilton (tendres) fait mieux en 1'32"9. Charles Leclerc est parti à la faute dans l'enchaînement des virages 2 et 3 mais sans frais.

Les Red Bull se lancent également, mais en pneus durs. Max Verstappen s'empare des commandes en 1'32"6, Hamilton toujours sur son train de pneus tendres se rapproche à 0"280 et Lando Norris à 0"364 (tendres). Pierre Gasly, en tendres, se positionne à 0"122 du Néerlandais. Nikita Mazepin se fait une nouvelle frayeur dans l'enchaînement des virages 5-6-7, là encore sans rien toucher.

À 25 minutes de la fin de séance, Gasly se hisse en haut de la feuille des temps avec 1'32"3 (tendres). Sebastian Vettel perd lui un petit élément aéro sur l'avant gauche de sa voiture qui vient lui percuter le casque, sans gravité heureusement, avant qu'il ne demande à rentrer au stand. Vingt minutes avant la fin de séance, Sainz prend la tête, en 1'32"1 (mediums) avant que Bottas (1'31"8, tendres) puis surtout Hamilton ne fassent mieux (1'31"3, tendres).

Verstappen passe à son tour les pneus tendres et s'offre le meilleur chrono d'assez loin, en 1'30"5, sept dixièmes devant Hamilton et une seconde pleine devant Gasly qui s'était replacé peu avant. La séance s'achève sur ce top 3. Bottas et Pérez complètent le top 5, en étant à 1,2 et 1,3 seconde respectivement.

Bahrain GP Bahreïn - Essais Libres 3

P. Pilote Constructeur Moteur Tours Temps Écart
1 Netherlands Max Verstappen Red Bull Honda 11 1'30.577  
2 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes Mercedes 14 1'31.316 0.739
3 France Pierre Gasly AlphaTauri Honda 13 1'31.583 1.006
4 Finland Valtteri Bottas Mercedes Mercedes 16 1'31.855 1.278
5 Mexico Sergio Pérez Red Bull Honda 11 1'31.908 1.331
6 Spain Carlos Sainz Jr. Ferrari Ferrari 16 1'32.108 1.531
7 Finland Kimi Räikkönen Alfa Romeo Ferrari 15 1'32.224 1.647
8 France Esteban Ocon Alpine Renault 11 1'32.423 1.846
9 Canada Lance Stroll Aston Martin Mercedes 13 1'32.431 1.854
10 Australia Daniel Ricciardo McLaren Mercedes 12 1'32.477 1.900
partages
commentaires
Inspection aprofondie et aléatoire pour une F1 à chaque GP

Article précédent

Inspection aprofondie et aléatoire pour une F1 à chaque GP

Article suivant

Tsunoda a pour objectif de moins s'énerver et jurer à la radio

Tsunoda a pour objectif de moins s'énerver et jurer à la radio
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Bahreïn
Catégorie EL3
Lieu Bahrain International Circuit
Auteur Fabien Gaillard
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021