Ferrari a déjà envisagé puis abandonné l'idée d'un système DAS

Mattia Binotto a expliqué que Ferrari avait envisagé de créer un système similaire au DAS de Mercedes avant d'abandonner l'idée en raison de doutes sur sa légalité.

Ferrari a déjà envisagé puis abandonné l'idée d'un système DAS

Au-delà des performances toujours difficiles à déchiffrer lors des essais hivernaux, le sujet principal jusqu'ici aura été le DAS. Le système de direction à deux axes de Mercedes, qui permet au pilote, en piste, de modifier le pincement des roues avant en avançant ou en reculant le volant, a soulevé nombre de questions et suscité une certaine admiration de la part d'acteurs et d'observateurs. Alors que sa légalité pour 2020 est présumée (en raison des retours positifs de la FIA à ce sujet) mais pas actée (car il faut quoi qu'il arrive une décision des commissaires d'un Grand Prix), il est d'ores et déjà clair selon le règlement 2021 qu'une telle solution ne sera pas permise l'an prochain.

Lire aussi :

Interrogé dans le cadre d'une conférence de presse ce mercredi, en marge de la reprise des essais hivernaux à Barcelone, Mattia Binotto, le directeur de la Scuderia Ferrari, affirme que son écurie a auparavant étudié un système similaire au DAS mais avait abandonné l'idée de le mettre en place : "Le système DAS est quelque chose que nous avons envisagé par le passé, mais nous ne l'avions pas dessiné et développé. La raison, c'est la question de la légalité, que nous n'avions pas clarifiée avec la FIA à l'époque."

"[Mais], en second lieu, parce que nous croyons que ça n'en vaut pas le coup, au moins pour notre voiture et nos concepts", a poursuivi Binotto, alors que les gains qu'un tel dispositif peut apporter restent encore à découvrir. "Nous regardons ce que les autres font. Pour l'instant, c'est vraiment un point d'interrogation. Je ne suis pas sûr que nous allons le développer."

Sur la question de la légalité, et alors que d'aucuns ont remis en cause la vision consistant à considérer le DAS comme étant conforme à la réglementation technique, le technicien ne souhaite pas livrer son opinion. "Je pense qu'il est difficile pour nous de juger. Au niveau du système exact, je suis quasiment sûr que la FIA se fera son propre jugement."

Avec Jonathan Noble   

partages
commentaires
Ricciardo fait de Renault sa priorité et ne pense pas à Ferrari

Article précédent

Ricciardo fait de Renault sa priorité et ne pense pas à Ferrari

Article suivant

Barcelone, J4 - Kubica conserve la tête, Verstappen anime l'après-midi

Barcelone, J4 - Kubica conserve la tête, Verstappen anime l'après-midi
Charger les commentaires
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021
Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Formule 1
14 juin 2021
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Formule 1
13 juin 2021
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021
Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré Prime

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré

Jean Alesi a immédiatement marqué la Formule 1 lors de ses débuts avec Tyrrell, mais sa décision de rejoindre Ferrari plutôt que Williams en 1991 était une erreur de jugement, dans une saison au cours de laquelle les luttes politiques internes ont miné le développement de la monoplace...

Formule 1
11 juin 2021
Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego Prime

Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego

Les pilotes ont tendance à être égoïste, mais pas Riccardo Patrese. Retour sur la carrière d'un véritable gentleman.

Formule 1
9 juin 2021
Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021

Après le Grand Prix d'Azerbaïdjan, sixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
7 juin 2021