DAS : le système novateur de Mercedes est baptisé et connu de la FIA

Mercedes a dévoilé le nom du système de direction testé sur sa W11, assurant qu'il avait été développé en étant porté à la connaissance de la FIA.

DAS : le système novateur de Mercedes est baptisé et connu de la FIA

Acteurs principaux d'une conférence de presse qui était programmée depuis la veille, Lewis Hamilton et son directeur technique James Allison ont fait face jeudi midi à des questions portant quasiment intégralement sur le même sujet : tout le monde voulait en savoir plus sur le fameux système repéré sur la Mercedes W11 dans la matinée, à la faveur des nombreuses caméras embarquées disponibles. On y voyait clairement le sextuple Champion du monde modifier la position de son volant d'avant en arrière en sortie ou en entrée de virage, tout en constatant une incidence sur le placement des roues avant. 

Lire aussi :

Ce système, dont Mercedes a rapidement confirmé l'existence et la phase de test, a désormais un nom : le DAS. Comprenez Dual Axis Steering, ou en français direction à deux axes. "Nous avons un système dans la voiture, c'est une nouvelle idée", affirme James Allison. "Il introduit une nouvelle dimension à la direction, pour le pilote, et nous espérons que ce sera utile durant l'année. Mais nous garderons pour nous la manière précise dont nous l'utilisons et pourquoi nous l'utilisons."

Sans surprise, au-delà de ces bénéfices sur lesquels Mercedes refuse de s'attarder mais qui seront relativement aisés à comprendre dans les heures et jours à venir, c'est la légalité du système qui interroge. Sur ce point, l'écurie allemande se montre déjà très claire, ayant fait valider son idée en amont par la FIA. 

"Ce n'est pas nouveau pour la FIA, c'est quelque chose dont nous discutons avec eux depuis un certain temps", assure James Allison. "La réglementation est assez claire quant à ce qui est permis avec les systèmes de direction, et nous sommes plutôt confiants sur le fait que ça correspond à toutes ces exigences."

La direction de la Mercedes F1 W11

La direction de la Mercedes F1 W11.

Pour sa part, Lewis Hamilton a fait savoir qu'il avait passé une partie de la matinée à "essayer de comprendre" l'utilisation de ce système, pour lequel il n'éprouve pas de préoccupation particulière liée à la sécurité en dépit des manipulations supplémentaires qu'il induit. "La FIA est OK avec le projet", souligne-t-il. "Pour moi, c'est vraiment encourageant de voir mon équipe continuer à innover et à garder une longueur d'avance. Je pense que ça vient juste des excellentes têtes pensantes qui travaillent dans cette équipe. Espérons que ça marchera."

Propos recueillis par Luke Smith  

partages
commentaires
Barcelone, J2 - Pérez devant, Mercedes scruté

Article précédent

Barcelone, J2 - Pérez devant, Mercedes scruté

Article suivant

Hamilton n'est "pas pressé" de prolonger chez Mercedes

Hamilton n'est "pas pressé" de prolonger chez Mercedes
Charger les commentaires
Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021
Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Formule 1
14 juin 2021
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Formule 1
13 juin 2021
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021