Ferrari boucle deux jours d'essais Pirelli au Mugello

Pirelli et Ferrari ont réalisé deux journées d'essais pneumatiques sur le tracé du Mugello.

Carlos Sainz, Ferrari lors des essais Pirelli

Pour sa cinquième session d'essais de l'année 2024, Pirelli retrouvait Ferrari au Mugello, deux semaines après un roulage au Castellet. Le travail s'est focalisé sur le développement des nouveaux composés et de la nouvelle structure pour l'an prochain en Formule 1.

Le circuit, détenu par Ferrari, a vu se succéder ce jeudi et ce vendredi les titulaires actuels de la Scuderia. Ce jeudi, Charles Leclerc a ainsi parcouru à 120 reprises le tracé qui avait accueilli le GP de Toscane en 2020, avec quelques tours en pneus intermédiaires lorsque la pluie s'est invitée durant l'après-midi. Ce vendredi, Carlos Sainz était au volant de la SF-24 et a parcouru 135 tours.

Au total, ce sont donc 255 tours et 1337 km qui ont permis à Pirelli de récolter de nombreuses données sur la gamme de prototypes mis à disposition des pilotes. L'objectif principal de ces pneus qui seront introduit l'année prochaine étant de réduire le phénomène de surchauffe.

"Tout d'abord, je tiens à remercier une nouvelle fois la Scuderia Ferrari pour sa coopération lors de ces essais", a déclaré Mario Isola, directeur de la compétition chez Pirelli. "Nous traversons actuellement une période très chargée de la saison et le fait de pouvoir compter une fois de plus sur leur soutien, en particulier avec leurs deux pilotes titulaires, est une réussite majeure."

"Pour nous, ces deux jours ont été très précieux, sur ce magnifique circuit du Mugello, qui constitue un test très rude pour les pneus, étant donné que son tracé comporte de nombreux virages longs et rapides, ce qui est le scénario idéal pour évaluer les solutions pour les composés les plus durs. Les données recueillies au cours de ces 1337 kilomètres sont très intéressantes et nous permettront de commencer à réduire le champ des solutions les plus efficaces, afin que nous puissions finaliser nos choix au cours des prochains mois."

"Maintenant, notre programme d'essais va reprendre en bénéficiant du roulage sur les circuits de Grands Prix dans les jours suivant immédiatement les épreuves : en effet, nous effectuerons des essais à Silverstone après le Grand Prix de Grande-Bretagne, puis à Spa après le Grand Prix de Belgique."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Le Canada a été "encourageant" pour la Red Bull sur les vibreurs
Article suivant Horner répond à Allison sur la "régression" de Red Bull

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France