Formule 1
12 mars
-
15 mars
EL1 dans
25 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
31 jours
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
45 jours
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
59 jours
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
73 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
Prochain événement dans
80 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
Prochain événement dans
94 jours
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
108 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
Prochain événement dans
115 jours
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
129 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
Prochain événement dans
136 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
150 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
Prochain événement dans
164 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
192 jours
03 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
199 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
213 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
220 jours
08 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
234 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
248 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
255 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
269 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
283 jours

Appel d'Alfa Romeo rejeté, Hamilton et Kubica conservent le top 10

partages
commentaires
Appel d'Alfa Romeo rejeté, Hamilton et Kubica conservent le top 10
Par :
24 sept. 2019 à 12:45

Les sanctions prononcées à l'issue du Grand Prix d'Allemagne 2019 de F1 à l'encontre des Alfa Romeo ont été confirmées par la FIA, qui a rejeté l'appel de l'écurie suisse.

Au terme d'un Grand Prix très animé, les Alfa Romeo de Kimi Räikkönen et d'Antonio Giovinazzi avaient terminé septième et huitième. Cependant, elles avaient par la suite écopé de pénalités de 30 secondes, les repoussant aux 12e et 13e rangs finaux, suite à un fonctionnement non conforme de leur embrayage au moment du départ, qui avait été assimilé à un effet d'antipatinage. 

Pour rappel, voici un extrait de la décision rendue à Hockenheim : "L'embrayage est contrôlé de façon électronique via l'ECU standard. Cependant les écuries ont la possibilité de régler certains des paramètres de contrôle."

"Afin d'empêcher les équipes d'utiliser ce réglage pour modifier la manière dont l'embrayage s'engage au départ de la course d'une manière qui pourrait potentiellement imiter un antipatinage ou d'autres systèmes avantageux, la FIA exige que le couple de l'embrayage corresponde (dans certaines limites) à celui qui sera nécessaire au débrayage. Ceci doit se produire dans un délai de 70 millisecondes."

"Dans le cas des deux voitures d'Alfa Romeo Racing, il a fallu près de 200 millisecondes et 300 millisecondes respectivement pour que le couple s'aligne sur la demande de couple. Cela a permis une application plus graduelle du couple, ce qui, compte tenu des conditions humides, représentait un avantage potentiel. Peu importe si cela leur a offert un avantage réel ou non, les commissaires ont déterminé qu'il s'agissait d'un manquement évident aux directives données aux équipes."

Lire aussi :

L'écurie suisse avait décidé de faire appel de ces décisions. L'audience et le jugement de la Cour d'Appel International de la FIA étaient prévus ce mardi 24 septembre. Cet appel a été déclaré irrecevable, maintenant donc les pénalités initiales.

Outre l'absence de points pour Alfa Romeo, cette confirmation permet à Haas de conserver les sept points supplémentaires inscrits par ses pilotes (contre trois avant les sanctions) et à Lewis Hamilton (neuvième) et Robert Kubica (dixième) de confirmer leur arrivée dans le top 10. Le détail de la décision est attendu plus tard.

Article suivant
Wolff : Le duel chez Ferrari appelle à devenir une rivalité

Article précédent

Wolff : Le duel chez Ferrari appelle à devenir une rivalité

Article suivant

Grosjean visait un programme DTM/FE s'il avait dû quitter la F1

Grosjean visait un programme DTM/FE s'il avait dû quitter la F1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Allemagne
Catégorie Course
Pilotes Kimi Räikkönen Boutique , Antonio Giovinazzi
Équipes Alfa Romeo
Auteur Fabien Gaillard