La FIA détaillera cette semaine les changements après Abu Dhabi

La FIA a annoncé avoir discuté ce lundi en Commission F1 avec les écuries dans le cadre de son enquête sur la fin du GP d'Abu Dhabi 2021, et donnera de plus amples détails prochainement.

La voiture de sécurité, Lewis Hamilton, Mercedes W12, Lando Norris, McLaren MCL35M

Réunies en Commission F1, les écuries de la discipline reine ont participé à une discussion dans le cadre de l'enquête menée par la FIA sur la fin du Grand Prix d'Abu Dhabi 2021, qui a joué un rôle décisif dans l'attribution du titre mondial à Max Verstappen face à Lewis Hamilton. Au sortir de cette réunion, aucune proposition concrète n'a pour le moment été formulée ou rendue publique, mais cela arrivera "dans les prochains jours".

"Le président de la FIA a mené des discussions détaillées sur le Grand Prix de Formule 1 d'Abu Dhabi 2021", peut-on lire dans le bref passage du communiqué sur le sujet. "Les commentaires de la Commission sur les questions soulevées seront intégrés dans l'analyse du président et il présentera publiquement les nouvelles concernant les changements structurels et le plan d'action dans les prochains jours."

Ce communiqué intervient quasiment deux mois jour pour jour après la finale de la saison passée. Celle-ci a depuis été suivie par une intense polémique n'ayant jamais semblé s'éteindre, que ce soit auprès des médias, du public ou des acteurs eux-mêmes qui ont exprimé au cours de l'hiver et jusqu'à très récemment des avis sur le sujet, et également sur le travail de la direction de course. Michael Masi, directeur de course de la F1, est notamment dans le viseur d'une partie des observateurs pour son rôle joué dans l'attribution du titre.

Lire aussi :

La nouveau président de la FIA, Mohammed Ben Sulayem, a nommé Peter Bayer, qui officiait jusqu'ici comme secrétaire général aux sports mécaniques sous Jean Todt, nouveau responsable monoplaces de la fédération. C'est sous son autorité que l'enquête s'est en grande partie déroulée, au cœur de la passation de pouvoir entre Todt et Ben Sulayem, et il s'était notamment confié récemment sur les changements envisagés pour tenter d'améliorer le fonctionnement de la direction de course, entre autres. Les deux hommes étaient présents à la réunion du jour.

Pour rappel, la direction de course du Grand Prix d'Abu Dhabi 2021 est au cœur de la controverse à la suite de la décision de relancer l'épreuve pour un dernier tour, cela en ne respectant pas deux points de l'article 48.12 du Règlement Sportif. Ce dernier dispose, entre autres, que le directeur de course peut autoriser chacune des voitures à un tour à revenir dans le tour des leaders et que la relance doit avoir lieu à la fin du tour suivant celui où cet ordre est donné. Ces deux paramètres n'ont pas été respectés à Yas Marina, puisque seuls les retardataires entre Hamilton et Verstappen ont pu se dédoubler et que la relance a été faite dans le même tour que l'annonce. Selon le même article, le directeur de course disposait aussi de la possibilité de relancer la course sans faire revenir les retardataires dans le tour.

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Duracell devient sponsor de Williams
Article suivant Trois barèmes créés en cas de Grand Prix écourté

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France