Gasly en 2022 : Voyons d'abord ce qui se passe chez Red Bull

Pierre Gasly a déclaré qu'il attendait de "voir ce qui se passe" du côté de Red Bull Racing pour y voir plus clair sur son avenir en Formule 1, avec l'espoir d'une situation plus nette avant la fin de la trêve.

Gasly en 2022 : Voyons d'abord ce qui se passe chez Red Bull
Charger le lecteur audio

Promu vers Red Bull depuis Toro Rosso pour la saison 2019, Pierre Gasly n'a pas convaincu dans la structure de Milton Keynes et a été rétrogradé au sein de l'équipe italienne dès la mi-saison. Depuis son retour à Faenza, dont l'écurie est désormais nommée AlphaTauri, il affiche un niveau de performance constant avec quelques fulgurances comme ses trois podiums dont une victoire sur les deux dernières années.

Pour la saison 2021, après 11 GP, le Français est de loin le plus gros pourvoyeur de points d'AlphaTauri, avec 50 unités à son crédit sur les 68 récoltées au total par l'écurie. En dépit d'une forme qui ne se dément pas, il semble toutefois improbable à l'heure actuelle que Gasly puisse retrouver un baquet aux côtés de Max Verstappen en 2022, même si le contrat d'un an de Sergio Pérez n'a pas encore été officiellement prolongé.

Lire aussi :

Interrogé sur son avenir, Gasly a lui-même reconnu qu'il attendait de "voir ce qui se passe" chez Red Bull, avec l'espoir d'avoir des réponses avant que la saison ne reprenne du côté de la Belgique fin août. "Je pense que c'est assez clair de mon côté, c'est entre les mains de Red Bull", a déclaré le pilote au numéro 10.

"Max est signé pour l'année prochaine dans l'équipe principale, je pense que Sergio a un contrat d'un an, donc nous allons voir ce qui se passe là-bas et ensuite ce que nous allons faire ensemble. Je suis évidemment sous contrat avec eux pour un peu plus de temps, et je suis assez confiant dans le fait d'obtenir des réponses à un moment donné pendant la pause estivale, ou après la pause estivale."

En tout cas, du côté de la direction d'AlphaTauri, Franz Tost est enclin à conserver son line-up actuel pour 2022, en continuant à offrir de plus en plus de responsabilités à Gasly en tant que leader de l'équipe. S'il apprécie cette position privilégiée, le vainqueur du GP d'Italie reconnaît que tout pilote "veut toujours être dans la meilleure voiture" quand l'opportunité se présente.

"Je pense qu'ils veulent un leader chez AlphaTauri pour pousser l'équipe vers l'avant et vraiment essayer de la faire progresser, et je pense qu'il y a une excellente relation de travail maintenant et une réelle volonté de faire avancer l'écurie. Évidemment, en tant que pilote, vous voulez toujours être dans la meilleure voiture et vous battre pour la meilleure position, et c'est ce dont nous discutons."

"Mais en fin de compte, je me concentre uniquement sur la performance week-end après week-end, course après course, et sur le fait de montrer mon potentiel. C'est entre leurs mains, s'ils veulent que je monte en grade ou s'ils sont satisfaits du duo qu'ils ont, et cela dépend des performances de Sergio, et de la façon dont ils planifient l'avenir d'AlphaTauri. Nous discutons de beaucoup de choses. Les choses se passent bien, mais pour l'instant il n'y a pas plus de réponse que cela. Mais j'attends d'autres nouvelles dans les prochaines semaines."

partages
commentaires

Voir aussi :

Comment le nouveau vainqueur en F1 a conquis Alpine
Article précédent

Comment le nouveau vainqueur en F1 a conquis Alpine

Article suivant

Il faut conserver le DRS sur les F1 2022, selon Brown

Il faut conserver le DRS sur les F1 2022, selon Brown
Charger les commentaires
Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique Prime

Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique

Mike Elliott a pris le poste de directeur technique chez Mercedes il y a moins d'un an, apportant sa propre approche sans révolution.

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021