Gasly fait "confiance" à AlphaTauri malgré les soucis de fiabilité

Depuis le début de la saison 2022, Pierre Gasly et Yuki Tsunoda doivent composer avec une voiture performante mais peu fiable. Le Français a toutefois espoir que l'équipe résolve rapidement ces problèmes.

Pierre Gasly, AlphaTauri AT03

Il est souvent difficile de partir du bon pied lorsqu'un nouveau Règlement Technique est mis en place. Et cette saison, AlphaTauri a énormément de mal à passer la seconde. Troisième au classement des kilomètres parcourus aux essais de pré-saison, l'équipe italienne est passée lanterne rouge avec le coup d'envoi de la saison en n'enregistrant que 855 km depuis lors, ce qui est bien loin des 1234 km de Mercedes et de Ferrari.

Pierre Gasly a d'abord été contraint à l'abandon au Grand Prix de Bahreïn à la suite de l'embrasement de son V6 Honda, rebadgé Red Bull. Lors de la manche suivante, en Arabie saoudite, c'est Yuki Tsunoda qui a été frappé par des problèmes de fiabilité. Déjà à l'arrêt à la fin de la deuxième séance d'essais libres, le Japonais n'a pas pu signer de temps en qualifications en raison d'une alerte sur le système de refroidissement. Le supplice ne s'est pas arrêté là puisque, le lendemain, c'est un problème de transmission qui l'a contraint à l'abandon avant même que le départ ne soit donné. De quoi profondément frustrer le pilote.

"C'est vraiment dommage que nous ayons ces problèmes deux fois de suite et que ça nous arrive deux courses de suite", a pesté Tsunoda. "On ne peut pas continuer comme ça, nous devons résoudre ce problème, ce souci avec la fiabilité, le plus tôt possible pour avoir des résultats plus réguliers. Même si je partais 19e [à Djeddah], tout pouvait arriver. Il était peut-être possible d'être dans les points. C'est tellement dommage…"

Yuki Tsunoda, AlphaTauri

Yuki Tsunoda, AlphaTauri

Bien qu'il ait vu le drapeau à damier à Djeddah, en empochant les quatre points de la huitième place, Gasly a encore été victime de la fiabilité hasardeuse de son AT03 en Arabie saoudite, avec un problème de transmission l'ayant mis sur la touche pendant une bonne partie des Essais Libres 3. Le Français n'est cependant pas plus inquiet que ça, gardant confiance en son équipe dans l'amélioration du package.

"[La fiabilité] n'est pas une préoccupation majeure, mais c'est clairement quelque chose que nous savons [qu'il faut] améliorer, donc je fais confiance à l'équipe pour trouver les solutions", a-t-il assuré. "C'est quelque chose que nous devons régler ensemble, mais je suis sûr que l'équipe trouvera les bonnes choses à faire pour le reste de l'année."

Après deux manches, AlphaTauri pointe à la septième place du classement général, avec huit points. Désormais, l'heure est aux recherches et aux analyses du côté de Faenza pour permettre à Gasly et Tsunoda de passer un week-end beaucoup plus calme à Melbourne, la semaine prochaine.

"Au-delà de la frustration que nous ressentons tous en ce moment, nous avons beaucoup d'analyses à faire pour nous assurer que [le problème ayant poussé Tsunoda à l'abandon] soit compris et résolu pour la prochaine course", a expliqué Jody Egginton, directeur technique, ajoutant : "Nous quittons [Djeddah] avec des sentiments partagés. D'un côté, nous avons marqué des points mais de l'autre, il y a certainement plus de choses à extraire du package. Si nous pouvons réaliser un week-end propre, surtout avec Yuki, nous pourrons inscrire plus de points. Donc nous allons travailler dur pour que l'équipe fournisse de meilleures performances en Australie."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent La Red Bull RB18 a 10 kg de trop
Article suivant Le gouvernement saoudien veut discuter avec Hamilton

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France