Formule 1
12 mars
-
15 mars
EL1 dans
18 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
26 jours
02 avr.
-
05 avr.
EL1 dans
40 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
75 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
88 jours
04 juin
-
07 juin
EL1 dans
103 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
110 jours
25 juin
-
28 juin
EL1 dans
124 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
131 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
145 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
159 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
187 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
194 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
208 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
215 jours
08 oct.
-
11 oct.
EL1 dans
228 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
243 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
250 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
264 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
278 jours

Gasly : Un podium qui a "fait du bien" après une saison difficile

partages
commentaires
Gasly : Un podium qui a "fait du bien" après une saison difficile
Par :
16 déc. 2019 à 09:51

Pierre Gasly a été le héros du Grand Prix du Brésil, qu'il a terminé à la seconde position au volant de sa Toro Rosso. Il est revenu sur ce moment et sur la conclusion parfaite qu'il offrait à une saison difficile.

Peu avant la fin d'une saison longue et compliquée, Pierre Gasly a réussi un tour de force au Brésil en signant un podium inattendu au volant de la Toro Rosso, après une course agitée et une bataille jusqu'à la ligne d'arrivée avec Lewis Hamilton. Au micro de RTL, le Français est revenu sur cet instant exceptionnel, qu'il avait qualifié à chaud comme le plus beau jour de sa vie.

"C'est clair que c'était un moment incroyable, mon premier podium en F1, et c'est un honneur de devenir le plus jeune Français sur un podium devant Jean Alesi", se remémore-t-il. "C'était une course folle, surtout le finish avec Hamilton, il y a eu beaucoup d'émotion là-bas. Ça a été un peu la folie. Le dernier tour en bagarre roue contre roue avec Lewis jusqu'à la ligne d'arrivée, puisqu'il y a un peu plus de six centièmes à l'arrivée, était un moment fort."

Lire aussi :

"J'ai vu qu'il y avait l'opportunité pour le podium dans le dernier tour et je voulais absolument rester devant lui. Que ce soit Hamilton ou un autre, je voulais absolument garder cette deuxième place. Je savais que ça allait être compliqué puisqu'il est six fois Champion du monde et pilote une Mercedes, mais j'ai essayé de faire de mon mieux et ça a fonctionné."

La fin de course a été chaotique avec plusieurs interventions de la voiture de sécurité, et Gasly a d'abord occupé une place sur le podium avant de la perdre au profit de Hamilton. Mais lorsque ce dernier a percuté Alex Albon, le Français a alors vu une opportunité de signer son meilleur résultat en F1 et de monter sur le podium.

"Lors de la dernière intervention de la voiture de sécurité, j'étais en troisième position avec Lewis derrière, qui avait les pneus neufs. Il est passé, et quand j'ai vu ensuite les deux se toucher et que je suis passé deuxième, je n'avais plus que Verstappen devant moi donc j'étais bien conscient de la deuxième place. C'était important de la garder, que ce soit Lewis ou un autre derrière, je voulais vraiment la garder."

Il est conscient que ce résultat est très important pour lui comme pour son équipe, d'autant que celle-ci n'avait alors enregistré que deux podiums dans son histoire. À titre personnel, cette seconde place a permis à Gasly de finir la saison sur une note positive, après de nombreuses difficultés en piste et en dehors, avec notamment une rétrogradation de Red Bull à Toro Rosso, mais aussi le décès de son ami Anthoine Hubert à Spa-Francorchamps.

"C'est le troisième podium de l'histoire de Toro Rosso en 14 ans, et c'est le genre de résultat qui n'arrive pas souvent avec une écurie de milieu de plateau. La saison a été intense sur tous les plans, surtout émotionnellement, et ça m'a fait plaisir de pouvoir décrocher ce résultat. C'était un moment particulier, un rêve d'enfant. On rêve d'être en F1, on rêve de ses premiers points et de son premier podium, on imagine plein de scénarios, mais pas celui dans lequel on se bat avec un sextuple Champion du monde."

Lire aussi :

"Cette saison, il s'est passé énormément de choses. Je n'étais pas satisfait du début de saison [chez Red Bull] avec les choses qui n'allaient pas comme je le voulais, puis j'ai perdu un très bon ami à moi lors du Grand Prix de Belgique, Anthoine Hubert, après son accident. Ça a été un moment difficile à surmonter. C'était un des moments les plus durs de ma vie et deux mois et demi plus tard, c'était l'opposé, donc cette saison a été un ascenseur émotionnel et ça fait du bien de terminer de cette manière."

Même si Hamilton a par la suite été pénalisé, il tire une certaine fierté d'avoir pu terminer deuxième en piste, et il loue les progrès du moteur Honda, qui lui a permis de lutter face à la Mercedes Championne du monde : "Un grand merci à Honda, parce qu'ils ont beaucoup progressé ces dernières saisons, surtout ces derniers mois, et sans leur travail et les évolutions qu'ils ont apportées pendant toute la saison, ça n'aurait pas été possible."

Article suivant
Quand Villeneuve promettait un retour facile à Schumacher

Article précédent

Quand Villeneuve promettait un retour facile à Schumacher

Article suivant

Verstappen : "Ce n'est pas différent avec Leclerc"

Verstappen : "Ce n'est pas différent avec Leclerc"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Brésil
Catégorie Course
Pilotes Pierre Gasly
Équipes AlphaTauri Boutique
Auteur Emmanuel Touzot