Le bon résultat de Grosjean n'influencera pas la décision de Haas

Romain Grosjean a renoué avec le top 10 lors du Grand Prix de l'Eifel, mais ce beau résultat ne pèsera pas dans la balance pour son avenir chez Haas.

Le bon résultat de Grosjean n'influencera pas la décision de Haas
Charger le lecteur audio

Un an, deux mois et 14 jours : c'est le temps qu'a dû attendre Romain Grosjean avant de marquer à nouveau des points en Formule 1. Une éternité dans la discipline. Depuis le Grand Prix d'Allemagne 2019, le Français n'avait plus terminé dans le top 10, ce qu'il est parvenu à faire dimanche dernier sur le Nürburgring, au terme d'un Grand Prix de l'Eifel solide. Dans une saison à nouveau très compliquée pour l'écurie Haas, Grosjean a pris une neuvième place remarquable grâce à une course parfaitement exécutée, notamment avec un relais en pneus durs qui s'est avéré payant. À l'arrivée, la joie du Français était réelle, le soulagement aussi, pour lui-même comme pour tous les membres de son écurie. Et pourtant, ce joli fait d'armes risque de ne rien changer à son destin.

Lire aussi :

Toujours franc du collier, Günther Steiner n'a pas caché avoir une dizaine de noms à sa disposition pour constituer son duo de pilotes 2021, comprenant également ceux des actuels titulaires que sont Grosjean et son coéquipier Kevin Magnussen. Cependant, tous les signaux laissent penser que le Français sera poussé vers la sortie. Lui ne s'en cache pas non plus : être en F1 pour y être ne l'intéresse peut-être plus, et l'attrait de certaines autres disciplines pourrait prendre le pas, à l'image du projet Peugeot en Endurance.

La performance de dimanche dernier aura-t-elle une influence au moment de trancher définitivement ? "Je ne crois pas", prévient Steiner. "Nous ne pouvons pas céder aux émotions, aller d'un Grand Prix à l'autre et décider de tout et de rien. Comme je l'ai toujours dit, il s'agit d'une décision pour le long terme, pas pour le court terme. Et je ne veux pas tomber dans ce piège. Je reste sur mes positions à ce sujet. C'est comme je l'ai toujours dit : nous voulons évaluer comment l'équipe peut être performante, ou comment nous pensons qu'elle sera meilleure, avec quels pilotes pour les deux, trois ou quatre prochaines années."

L'avenir de Grosjean chez Haas, et en Formule 1 d'une manière plus générale, semble s'obscurcir chaque semaine. Dans le même temps, Canal+ assurait le week-end dernier que Nikita Mazepin avait d'ores et déjà décroché l'un des deux baquets au sein de l'écurie américaine pour 2021. D'autres noms circulent, parmi lesquels ceux de Sergio Pérez et Nico Hülkenberg, évidemment.

Cependant, Haas ne veut rien précipiter et aucune décision ne semble attendue dans les jours à venir. Steiner, lui, conserve sa vision collective. Sur ce point, la neuvième place de Grosjean au Nürburgring fait naturellement beaucoup de bien au moral des troupes.

"Nous reprenons un point à Alfa Romeo, mais c'est surtout [important] pour les gars", estime le directeur de l'écurie. "Ce sont de bonnes sensations pour tout le monde, ça permet de maintenir la motivation. Et je crois qu'ils ont tous fait du bon boulot tout au long du week-end. C'était agréable, je dois l'admettre, et très important. Pas seulement pour la position au championnat mais aussi pour le moral des gens. Ils travaillent, d'une semaine sur l'autre, ils essaient d'en retirer un peu de bonheur. Et nous avons retrouvé ce bonheur."

partages
commentaires
Alonso : "La voiture est plus performante que moi pour le moment"
Article précédent

Alonso : "La voiture est plus performante que moi pour le moment"

Article suivant

En images : le retour d'Alonso en F1 avec Renault

En images : le retour d'Alonso en F1 avec Renault