Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
41 jours
C
GP du Portugal
30 avr.
Prochain événement dans
52 jours
09 mai
Prochain événement dans
58 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
97 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
114 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
132 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
146 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
174 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
181 jours
12 sept.
Course dans
188 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
202 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
205 jours
10 oct.
Course dans
216 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
230 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
237 jours
07 nov.
Course dans
244 jours

Le bon résultat de Grosjean n'influencera pas la décision de Haas

Romain Grosjean a renoué avec le top 10 lors du Grand Prix de l'Eifel, mais ce beau résultat ne pèsera pas dans la balance pour son avenir chez Haas.

Le bon résultat de Grosjean n'influencera pas la décision de Haas

Un an, deux mois et 14 jours : c'est le temps qu'a dû attendre Romain Grosjean avant de marquer à nouveau des points en Formule 1. Une éternité dans la discipline. Depuis le Grand Prix d'Allemagne 2019, le Français n'avait plus terminé dans le top 10, ce qu'il est parvenu à faire dimanche dernier sur le Nürburgring, au terme d'un Grand Prix de l'Eifel solide. Dans une saison à nouveau très compliquée pour l'écurie Haas, Grosjean a pris une neuvième place remarquable grâce à une course parfaitement exécutée, notamment avec un relais en pneus durs qui s'est avéré payant. À l'arrivée, la joie du Français était réelle, le soulagement aussi, pour lui-même comme pour tous les membres de son écurie. Et pourtant, ce joli fait d'armes risque de ne rien changer à son destin.

Lire aussi :

Toujours franc du collier, Günther Steiner n'a pas caché avoir une dizaine de noms à sa disposition pour constituer son duo de pilotes 2021, comprenant également ceux des actuels titulaires que sont Grosjean et son coéquipier Kevin Magnussen. Cependant, tous les signaux laissent penser que le Français sera poussé vers la sortie. Lui ne s'en cache pas non plus : être en F1 pour y être ne l'intéresse peut-être plus, et l'attrait de certaines autres disciplines pourrait prendre le pas, à l'image du projet Peugeot en Endurance.

La performance de dimanche dernier aura-t-elle une influence au moment de trancher définitivement ? "Je ne crois pas", prévient Steiner. "Nous ne pouvons pas céder aux émotions, aller d'un Grand Prix à l'autre et décider de tout et de rien. Comme je l'ai toujours dit, il s'agit d'une décision pour le long terme, pas pour le court terme. Et je ne veux pas tomber dans ce piège. Je reste sur mes positions à ce sujet. C'est comme je l'ai toujours dit : nous voulons évaluer comment l'équipe peut être performante, ou comment nous pensons qu'elle sera meilleure, avec quels pilotes pour les deux, trois ou quatre prochaines années."

L'avenir de Grosjean chez Haas, et en Formule 1 d'une manière plus générale, semble s'obscurcir chaque semaine. Dans le même temps, Canal+ assurait le week-end dernier que Nikita Mazepin avait d'ores et déjà décroché l'un des deux baquets au sein de l'écurie américaine pour 2021. D'autres noms circulent, parmi lesquels ceux de Sergio Pérez et Nico Hülkenberg, évidemment.

Cependant, Haas ne veut rien précipiter et aucune décision ne semble attendue dans les jours à venir. Steiner, lui, conserve sa vision collective. Sur ce point, la neuvième place de Grosjean au Nürburgring fait naturellement beaucoup de bien au moral des troupes.

"Nous reprenons un point à Alfa Romeo, mais c'est surtout [important] pour les gars", estime le directeur de l'écurie. "Ce sont de bonnes sensations pour tout le monde, ça permet de maintenir la motivation. Et je crois qu'ils ont tous fait du bon boulot tout au long du week-end. C'était agréable, je dois l'admettre, et très important. Pas seulement pour la position au championnat mais aussi pour le moral des gens. Ils travaillent, d'une semaine sur l'autre, ils essaient d'en retirer un peu de bonheur. Et nous avons retrouvé ce bonheur."

partages
commentaires
Alonso : "La voiture est plus performante que moi pour le moment"

Article précédent

Alonso : "La voiture est plus performante que moi pour le moment"

Article suivant

En images : le retour d'Alonso en F1 avec Renault

En images : le retour d'Alonso en F1 avec Renault
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Romain Grosjean
Équipes Haas F1 Team
Auteur Basile Davoine
Pourquoi l'Aston Martin est plus qu'une "Mercedes verte" Prime

Pourquoi l'Aston Martin est plus qu'une "Mercedes verte"

Le lancement de la nouvelle Formule 1 d'Aston Martin était l'un des événements les plus attendus de l'intersaison, les fans se demandant quel serait le look de l'AMR21.

Les évolutions Williams qui pourraient inverser la tendance Prime

Les évolutions Williams qui pourraient inverser la tendance

Après avoir produit une voiture en progrès mais manqué les points l'an passé, Williams débute l'ère Dorilton Capital avec la FW43B et avec comme objectif de grimper dans la hiérarchie de la F1 dès 2021.

Formule 1
6 mars 2021
Aston Martin : plus qu'une livrée verte, une structure à la Ferrari Prime

Aston Martin : plus qu'une livrée verte, une structure à la Ferrari

La présentation de l'Aston Martin était sans doute la plus attendue cette saison, alors que les nombreux changements apportés à l'équipe s'étendent bien au-delà d'un simple travail de peinture sur la livrée. Mais il est vrai que l'équipe n'aura pas à opérer un redémarrage et peut construire sur de solides fondations.

Formule 1
4 mars 2021
Les approximations qu'Ocon devra éviter avec Alpine et Alonso Prime

Les approximations qu'Ocon devra éviter avec Alpine et Alonso

Depuis son retour en F1, Esteban Ocon a connu une période difficile. De nouveaux défis l'attendent, puisqu'il a été rejoint par le double Champion du monde Fernando Alonso dans la nouvelle équipe Alpine. STUART CODLING établit une feuille de route à suivre pour franchir ce cap avec succès.

Formule 1
3 mars 2021
L'évolution récente des volants de Formule 1 Prime

L'évolution récente des volants de Formule 1

Les volants de Formule 1 ont drastiquement changé au fil des années, les pilotes disposant désormais de plus de contrôle, ce qui leur permet d'apporter les changements les plus subtils et de prendre l'avantage sur leurs rivaux.

Formule 1
2 mars 2021
L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren Prime

L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren

L'accord conclu par McLaren avec MSP Sports Capital l'an dernier non seulement aide l'écurie à financer la rénovation de ses infrastructures, ce dont elle avait bien besoin, mais est également un signe de l'avenir de la Formule 1.

Formule 1
1 mars 2021
La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix Prime

La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix

Pour la beauté du geste avant l'interdiction définitive de nombreuses aides en 1994, Benetton voulait faire rouler en Grand Prix sa B193C en fin de saison 1993, ce qui aurait fait d'elle la première voiture à quatre roues directrices à prendre un départ en F1...

Formule 1
28 févr. 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021