Formule 1
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
8 jours
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
29 jours
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
43 jours

Pourquoi Haas n'a pas fait d'offre à Hülkenberg

partages
commentaires
Pourquoi Haas n'a pas fait d'offre à Hülkenberg
Par :
19 sept. 2019 à 12:36

Après plusieurs semaines de tergiversation, Haas F1 Team a décidé de renouveler sa confiance à Romain Grosjean pour la saison 2020 de Formule 1… aux dépens de Nico Hülkenberg.

L'identité du coéquipier de Kevin Magnussen restait incertaine pour la saison prochaine, et Haas avait plusieurs pilotes en ligne de mire, dont Esteban Ocon, qui a toutefois signé chez Renault et ne semble même pas avoir envisagé de rejoindre l'écurie américaine. Le choix se faisait donc entre Romain Grosjean, membre de l'équipe de la première heure – ayant signé avec elle dès septembre 2015, six mois avant ses débuts en F1 –, et Nico Hülkenberg, éjecté de son baquet Renault par Ocon.

Haas a ainsi pris la décision de conserver Grosjean, sans prendre la peine de faire une offre à Hülkenberg. Ont joué en faveur du français son ancienneté au sein de l'écurie ainsi que ses compétences techniques : c'est lui qui a décelé dès les premiers tours de roue les défauts des évolutions apportées par Haas à partir du Grand Prix d'Espagne.

Lire aussi :

"C'était une décision difficile, car ce sont deux très bons pilotes, et j'espère que Nico va rester en F1. Je l'apprécie et c'est un bon pilote", déclare Günther Steiner, directeur d'équipe. "Mais en fin de compte, nous avons décidé avec l'équipe. [Romain] en fait partie depuis quatre ans, nous connaissons ses forces et ses faiblesses. Nous savons que dans un bon jour, c'est un très bon pilote. Il connaît très bien l'équipe."

Günther Steiner, Team Principal, Haas F1

"La principale raison est que la voiture cette année n'est pas aussi performante que nous le souhaitons. En fin de compte, ça n'a rien à voir avec nos pilotes actuels. C'est la voiture, nous en sommes pleinement conscients. Changer de pilote, je ne sais pas si ça nous aiderait à améliorer la voiture. Peut-être que oui, mais peut-être que non. Car le nouveau pilote ne saurait pas par où nous commençons. Voulons-nous introduire un nouvel élément dans l'équipe ?"

"Romain a grandement contribué à notre compréhension de ce qui cloche sur la voiture actuellement. Il a beaucoup aidé. Et je ne voulais pas avoir davantage d'inconnues ou de risques. Il n'est pas question d'avoir un moins bon ou meilleur pilote, on ne peut jamais dire ça selon les résultats de course, il est question de collaboration. Nous savons ce que nous avons, nous pouvons travailler avec. Nous avons donc pris la décision de rester avec Romain."

Quant à savoir si Hülkenberg aurait signé, Steiner précise donc : "Je ne sais pas. Je souhaite clarifier le fait que même si nous avons décidé de prendre Romain, je ne sais pas si Nico serait venu. Nous avons discuté avec lui, mais nous ne lui avons jamais fait d'offre formelle. Je ne sais donc pas s'il aurait accepté ou non."

L'Italien tient en tout cas à se montrer clair sur le fait que le salaire demandé par les deux prétendants "n'a pas influencé les discussions. Je sais que les pilotes ont fait part de leurs exigences, qui étaient acceptables dans les deux cas."

Nico Hulkenberg, Renault F1 Team, Romain Grosjean, Haas F1 et Pierre Gasly, Red Bull Racing lors de la conférence de presse

Nico Hülkenberg et Romain Grosjean en conférence de presse, aux côtés de Pierre Gasly

Bien entendu, ce sont les fautes de pilotage de Grosjean qui auraient pu lui coûter cher, le Français s'étant parfois fait remarquer en percutant le mur sous Safety Car ou à la sortie des stands. Mais lorsqu'il lui est demandé s'il n'est pas inquiet de perdre des points à cause des résultats en dents de scie de son pilote, Steiner indique : "C'est une très bonne remarque, mais peut-être que c'est lui qui nous permet d'être en position de marquer ces points. Si nous n'y sommes pas, nous ne risquons pas de perdre des points."

Lire aussi :

"Ce sont les discussions que nous tenons : la voiture peut-elle être bonne sans lui ? Peut-être pas. Quand on évalue ce que nous avons fait pour avoir une bonne voiture l'an dernier, c'est en partie grâce à lui. Certes, nous avons perdu des points l'an dernier, également à cause de lui, donc il faut travailler là-dessus."

Hülkenberg, "l'un des meilleurs pilotes en F1"

Quant à la théorie selon laquelle Hülkenberg se montrerait sous un jour défavorable en raison de sa confrontation chez Renault avec Daniel Ricciardo, qui a marqué 34 points face aux 31 unités inscrites par son coéquipier allemand, Steiner se montre plus que sceptique et adresse au passage un beau compliment au débouté : "Ça, pour moi, ce n'est pas un fait, car Hülkenberg a battu Ricciardo en début de saison."

"Regarder la dernière course, prendre le meilleur pilote et le mettre dans la voiture, je ne fais pas ça. Nous avons décidé de conserver Romain, mais nous n'avons pas décidé selon la dernière course ou les cinq dernières. Car je pense que Nico a fait un très bon début de saison, puis il a un peu marqué le pas, mais il était très bon avant. Nico est l'un des meilleurs pilotes en F1."

Propos recueillis par Scott Mitchell

Article suivant
Alfa Romeo : Hülkenberg est libre, mais Ferrari soutient Giovinazzi

Article précédent

Alfa Romeo : Hülkenberg est libre, mais Ferrari soutient Giovinazzi

Article suivant

Kubica quittera Williams en fin de saison

Kubica quittera Williams en fin de saison
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Haas F1 Team
Auteur Benjamin Vinel