Hamilton dénonce les "mentalités archaïques" face au racisme de Piquet

Cible de propos racistes tenus par Nelson Piquet, Lewis Hamilton a rappelé que le chemin était encore long et le combat encore nécessaire pour lutter contre les discriminations.

Hamilton dénonce les "mentalités archaïques" face au racisme de Piquet
Charger le lecteur audio

Une réponse en trois temps, par le biais des réseaux sociaux. C'est ainsi que Lewis Hamilton a choisi de réagir à la polémique suscitée par une interview de Nelson Piquet, datant de novembre de 2021 mais largement partagée sur la toile ces dernières heures. On y voit et entend le triple Champion du monde revenir en portugais sur les incidents survenus à Silverstone l'an passé avec Max Verstappen, et qualifier le pilote britannique de "neguinho", un terme à connotation raciste. 

Dans le podcast, le journaliste interroge Nelson Piquet sur une éventuelle similitude entre l'accrochage des deux prétendants au titre et ceux entre Alain Prost et Ayrton Senna à une autre époque. "Le petit nègre a mis sa voiture [dans la trajectoire] et y est resté", lance le Brésilien. Puis l'échange se poursuit. 

La découverte de ces propos a déclenché une vague d'indignation et ils ont été condamnés fermement ce mardi par la Formule 1, la FIA ainsi que par l'écurie Mercedes, les trois entités rappelant également le combat mené par Lewis Hamilton depuis plusieurs années face aux discriminations. Une lutte que le pilote entend continuer à incarner ardemment, et c'est notamment sur ce registre qu'il a préféré déplacer le débat. 

S'il a d'abord repris un tweet qui lui suggérait d'ignorer l'existence de Nelson Piquet, Lewis Hamilton a ensuite écrit en portugais : "Concentrons-nous sur le changement de mentalité". Il n'a jamais directement fait référence à l'ancien pilote mais a ensuite rappelé, cette fois en anglais, que cet épisode venait s'ajouter à tant d'autres et qu'il démontrait la nécessité de poursuivre tous les efforts nécessaires pour lutter contre toute forme de discrimination. 

"C'est plus qu'une question de langage", a-t-il estimé. "Ces mentalités archaïques doivent changer et n'ont pas leur place dans notre sport. J'ai été entouré par ces attitudes et j'en ai été la cible toute ma vie. J'ai eu tout le temps d'apprendre. Le temps est venu d'agir."

Nelson Piquet n'a pour le moment pas réagi à la polémique mais pourrait le faire dans les prochaines heures.

Lire aussi :

partages
commentaires
Alfa Romeo ne manquera plus de pièces de rechange
Article précédent

Alfa Romeo ne manquera plus de pièces de rechange

Article suivant

Plafond budgétaire : Horner craint une "catastrophe" avec le personnel

Plafond budgétaire : Horner craint une "catastrophe" avec le personnel