Hamilton prédit une "victoire facile" pour Verstappen

Quatrième des qualifications du Grand Prix d'Autriche, Lewis Hamilton cherchera à "limiter la casse" en course tandis que son rival au championnat, Max Verstappen, devrait s'envoler vers la victoire.

Hamilton prédit une "victoire facile" pour Verstappen
Charger le lecteur audio

En dépit du meilleur temps réalisé en EL2 par Lewis Hamilton, il y avait peu d'espoir dans le clan Mercedes au soir de la première journée du Grand Prix d'Autriche. Les craintes de la marque à l'étoile se sont confirmées aujourd'hui, avec une séance qualificative décevante conclue à la quatrième place pour le Champion du monde en titre. Hamilton a laissé Max Verstappen prendre la pole position pour la quatrième fois de l'année et, étonnamment, il a aussi été battu par Lando Norris à pneus égaux. Seulement quatrième, le #44 s'élancera donc depuis la deuxième ligne sur la grille de départ du dimanche, aux côtés de Sergio Pérez.

Lire aussi :

"Je continue à manquer de rythme", s'est-il plaint au micro de Sky Sports. "J'ai tout essayé pour obtenir plus de la voiture mais c'est là où nous nous situons en ce moment. Donc il faudra vraiment trouver de la performance pour les prochaines courses. Je ne sais pas si McLaren a apporté une amélioration, mais ils ont été super rapides aujourd'hui, Lando a fait du bon travail. Nous devons simplement essayer de nous améliorer."

Il y a une semaine, sur le même tracé, Hamilton s'était qualifié en première ligne et avait franchi la ligne d'arrivée à la deuxième place. Selon le Britannique, répéter le résultat du Grand Prix de Styrie sera extrêmement difficile compte tenu de l'écart de rythme entre la Mercedes W12 et la Red Bull RB16B. Hamilton a même annoncé que le dimanche de Max Verstappen, son rival au championnat, devrait s'apparenter à une promenade de santé.

"En se basant sur le rythme pur, [la victoire] est définitivement hors de propos", a-t-il poursuivi. "[Red Bull] a ses deux voitures devant nous et ils ont trois dixièmes au tour d'avance sur nous, je pense qu'ils ont encore amélioré leur voiture ce week-end. Ça va être une victoire facile pour Max. Pour nous, il faudra essayer de devancer au moins Pérez, et essayer de limiter la casse."

Dans la seconde Mercedes, Valtteri Bottas s'est qualifié en cinquième position, à trois dixièmes de la pole de Verstappen. Le Finlandais a admis qu'il s'attendait à être plus proche de l'écurie au taureau rouge en qualifications. "Nous sommes un peu rentrés dans le rang par rapport au week-end dernier et d'autres équipes [ont gagné] plus de temps que nous", a-t-il expliqué. "Je dirais qu'il nous manque peut-être un dixième ou deux. Je ne sais pas si c'est à cause du [pneumatique tendre] C5 ou si McLaren a clairement trouvé quelque chose."

partages
commentaires
Norris à un virage de créer l'exploit face à Verstappen
Article précédent

Norris à un virage de créer l'exploit face à Verstappen

Article suivant

Bottas convoqué par les commissaires du GP d'Autriche

Bottas convoqué par les commissaires du GP d'Autriche
Charger les commentaires
Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique Prime

Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique

Mike Elliott a pris le poste de directeur technique chez Mercedes il y a moins d'un an, apportant sa propre approche sans révolution.

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021