Hamilton surpris par l'attitude de Verstappen après l'accrochage

Lewis Hamilton admet avoir été surpris que Max Verstappen ne se préoccupe pas de son état de santé après l'accrochage entre les deux hommes au Grand Prix d'Italie.

Hamilton surpris par l'attitude de Verstappen après l'accrochage

Revenant ce soir avec un peu plus de recul sur l'accrochage dont il a été victime avec Max Verstappen au Grand Prix d'Italie, Lewis Hamilton a admis avoir été surpris par l'attitude de son adversaire après l'incident. Les deux prétendants au titre se sont immobilisés dans le bac à gravier de la première chicane à Monza, après une manœuvre de dépassement du pilote Red Bull qui a par la suite été sanctionnée par les commissaires.

Les roues des deux monoplaces se sont enchevêtrées et la Red Bull a littéralement escaladé la Mercedes. Hamilton a été touché à la tête mais le pire a été évité, en très grande partie grâce à la présence du Halo. Le septuple Champion du monde en sort "endolori" mais sain et sauf, et c'est bien là l'essentiel. Il s'étonne en revanche que son rival ne soit pas allé s'enquérir de son état de santé après être descendu de sa voiture.

"Je ne pensais vraiment pas que Max perdrait le contrôle sur le vibreur et qu'il m'accrocherait", explique Hamilton. "J'ai regardé les images, c'est évidemment allé très vite. Dans la voiture, tout ce à quoi je pouvais penser était de repartir, et de savoir combien de places j'allais perdre. Je suis juste toujours en mode course, donc la question était de savoir comment repartir. J'avais un peu mal, mais je voulais continuer. Malheureusement, la voiture ne voulait pas bouger."

"J'ai vu Max sortir et passer devant. J'ai trouvé ça un peu surprenant, parce qu'en fin de compte, je pense que lorsque nous sortons et que nous avons un accident, la première chose que l'on veut faire est de s'assurer que le gars que l'on a percuté ou avec qui on est entré en collision va bien. Mais la bonne chose, c'est que j'ai pu sortir. Le retour a été long, mais on vit pour recommencer à se battre."

Dans un premier temps, Hamilton dit ne pas avoir ressenti de trop forte douleur au niveau du cou, mais celle-ci s'est rapidement accentuée par la suite.

"Pour être franc, j'ai un peu mal", souligne-t-il. "Je pense qu'il y avait une poussée d'adrénaline sur le moment et j'ai l'impression que ça va empirer au fur et à mesure que l'adrénaline disparaît. Mais je vais travailler avec Ange [Cullen, sa physio] pour régler ça. Franchement, je me sens très, très chanceux aujourd'hui. Dieu merci, il y avait le Halo qui, je pense, m'a sauvé et a sauvé mon cou. Je pense que sur le moment, c'était un gros choc. Mais la seule chose à laquelle je pouvais penser, c'était repartir."

Lire aussi :

partages
commentaires
Accrochage Verstappen-Hamilton : "Faute tactique" ou "incident de course" ?

Article précédent

Accrochage Verstappen-Hamilton : "Faute tactique" ou "incident de course" ?

Article suivant

Masi : Verstappen "principal responsable" du crash avec Hamilton

Masi : Verstappen "principal responsable" du crash avec Hamilton
Charger les commentaires
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021