Horner déplore la réclamation "un peu désespérée" de Mercedes

Directeur de Red Bull, Christian Horner regrette les heures d'attente qui ont suivi la victoire de Max Verstappen à Abu Dhabi en raison de la réclamation portée par Mercedes.

Horner déplore la réclamation "un peu désespérée" de Mercedes

L'intention de faire appel annoncée par Mercedes ne referme pas définitivement l'affaire mais dimanche soir, en rejetant les réclamations de l'écurie allemande, les commissaires du Grand Prix d'Abu Dhabi ont confirmé le titre mondial de Max Verstappen. Le Néerlandais a remporté le dernier Grand Prix de la saison après une relance de la course pour un tour, alors qu'elle avait été neutralisée par la voiture de sécurité consécutivement à l'accident de Nicholas Latifi. Verstappen avait chaussé des pneus tendres pendant cette intervention et, dans le dernier tour, est parvenu à doubler un Lewis Hamilton handicapé par des gommes dures très usées.

Mercedes a notamment porté réclamation contre le résultat du Grand Prix, estimant que le règlement n'avait pas été respecté sur deux points : le fait d'avoir autorisé à se dédoubler seulement les retardataires positionnés entre Hamilton et Verstappen, et le fait d'avoir fait s'effacer la voiture de sécurité dans le même tour et non dans le suivant, qui était le dernier de la course.

La réclamation a été rejetée en s'appuyant sur l'article du Règlement Sportif précisant que le directeur de course, Michael Masi, a autorité pour décider quand sort et rentre la voiture de sécurité. Cette décision des commissaires a été accueillie avec soulagement par Red Bull Racing, qui a regretté cette longue attente dans les heures qui ont suivi la victoire de Verstappen.

"C'était évidemment un peu désespéré [de la part de Mercedes]", déplore Christian Horner, directeur de Red Bull. "Nous ne voulions pas que ça se termine devant les commissaires. Ils [Mercedes] ont été de grands concurrents cette année. Et Lewis a été un pilote phénoménal. Il y a eu des moments tendus. C'était dur. Mais nous sommes tout simplement ravis du résultat. Et très fiers de Max. Il a été phénoménal tout au long de l'année."

"Nous n'avons jamais voulu nous retrouver devant les commissaires. Il y a évidemment eu beaucoup de débats avant la course mais, comme cela s'est avéré, c'était bien sûr très différent après la course. Mais nous ne faisons pas la course avec des avocats, etc. C'est dommage que ça se soit terminé ainsi, mais les commissaires ont pris la bonne décision."

Pour Christian Horner, le choix fait par Michael Masi dans sa manière de relancer la course pour le dernier tour s'est appuyé sur la fameuse philosophie du "Let them race".

"Nous avons parlé du 'Let them race'. Vous savez, Niki Lauda était celui qui avait énormément poussé pour ça", insiste le Britannique. "Et nous avons toujours parlé du fait de ne pas finir les courses derrière la voiture de sécurité. Le directeur de course, dans des circonstances difficiles, a absolument pris la bonne décision. Et puis, sur le plan stratégique, nous avons eu raison."

Lire aussi :

partages
commentaires
Pérez "heureux" d'avoir aidé Verstappen en ralentissant Hamilton
Article précédent

Pérez "heureux" d'avoir aidé Verstappen en ralentissant Hamilton

Article suivant

"Ça a été manipulé" : le message de Hamilton puis le silence total

"Ça a été manipulé" : le message de Hamilton puis le silence total
Charger les commentaires
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021
L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1 Prime

L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1

Initialement controversé en raison de son effet sur l'esthétique et le poids des Formule 1, le Halo a gagné en reconnaissance depuis son introduction en 2018. Pat Symonds se penche sur la création d'un sauveur de vies.

Formule 1
18 déc. 2021