Formule 1
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
6 jours
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
27 jours
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
41 jours

Kvyat s'étonne des éloges adressés à Albon

partages
commentaires
Kvyat s'étonne des éloges adressés à Albon
Par :
5 sept. 2019 à 14:03

Daniil Kvyat s'étonne de la manière dont ont été jugés les débuts d'Alexander Albon chez Red Bull Racing lors du Grand Prix de Belgique.

Pour Daniil Kvyat, il y a eu trop d'éloges adressés à Alexander Albon après son premier Grand Prix disputé au volant d'une Red Bull, la semaine dernière à Spa-Francorchamps. Parti en fond de grille depuis la 17e position suite à une pénalité moteur, le remplaçant de Pierre Gasly a pris la cinquième place à l'arrivée, s'attirant notamment les compliments de son patron Christian Horner

Assurant dès la semaine dernière qu'il comprenait le choix de Red Bull Racing en ayant promu Albon pour la deuxième partie de saison, Kvyat estime en revanche que la performance du pilote de 23 ans doit être remise dans son contexte, sans s'arrêter au résultat brut. "Je ne sais pas pourquoi vous appelez ça de si bons débuts ?", s'est interrogé le pilote russe devant la presse ce jeudi, à Monza. "Il a passé 36 tours derrière moi dans une Red Bull. Et il était parti devant moi aussi, donc je ne sais pas. Peut-être qu'il fera mieux à l'avenir."

Lire aussi :

Alors que Kvyat fait partie des alternatives envisagées par Red Bull pour seconder Max Verstappen en 2020 – au même titre que Gasly et Albon –, il assure ne pas prêter forcément attention aux performances de ses petits camarades. En Belgique, c'est le déroulement de la course qui l'a mené à un tel constat. "Habituellement je ne relève pas, mais là nous nous sommes battus pendant toute la course à Spa", précise-t-il. "S'il était resté chez Toro Rosso, ça aurait été une course incroyable pour lui, mais il était chez Red Bull."

Kvyat se refuse à spéculer sur le niveau qu'il aurait lui-même été capable d'afficher au volant de la RB15 dans pareille situation. "Je ne sais pas, je ne fais que commenter ce que j'ai vu", prévient-il. "Peut-être que c'était le maximum que pouvait faire la voiture ce jour-là, mais le fait est que nous étions à la lutte et j'ai tenu devant la Red Bull pendant la majorité de la course à Spa, et c'était une course plaisante pour moi."

Parti avec une stratégie différente compte tenu de sa position sur la grille dimanche dernier, Albon est le premier à reconnaître qu'il a longtemps craint de ne pas pouvoir remonter si haut dans le classement, mais le rythme s'est transformé pour lui une fois qu'il a délaissé les pneus mediums pour chausser les gommes tendres. "Je pense que le premier relais était vraiment difficile, j'avais vraiment du mal avec les pneus mediums", confesse-t-il. "J'étais un peu inquiet car je ne revenais pas sur les avant-postes. Mais une fois que nous avons mis les pneus tendres, c'était très simple, et nous avons une bonne voiture tout au long du week-end."

Article suivant
Verstappen : Le problème des départs est "dur à régler"

Article précédent

Verstappen : Le problème des départs est "dur à régler"

Article suivant

Une victoire qui "retire pas mal de poids" à Leclerc

Une victoire qui "retire pas mal de poids" à Leclerc
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Daniil Kvyat Boutique , Alexander Albon
Équipes Red Bull Racing Boutique
Auteur Basile Davoine