Leclerc : Sainz "fait un meilleur travail" en ce début de saison

Charles Leclerc estime que le déficit de performance qu'il accuse face à son coéquipier Carlos Sainz est dû au simple fait que le pilote espagnol réussit mieux ses week-ends.

Charles Leclerc, Scuderia Ferrari, deuxième, Carlos Sainz, Scuderia Ferrari, vainqueur, sur le podium

Photo de: Steve Etherington / Motorsport Images

Depuis son retour de l'opération de l'appendicite qui l'avait privé du Grand Prix d'Arabie saoudite, Carlos Sainz a surclassé son coéquipier Charles Leclerc. Vainqueur à Melbourne en s'élançant de la deuxième place sur la grille, l'Espagnol a terminé sur le podium à Suzuka tandis que son coéquipier a pris la quatrième position.

Interrogé sur l'éventualité que Sainz se soit adapté plus rapidement à la Ferrari SF-24, Leclerc a indiqué que son coéquipier avait simplement été plus performant lors des deux dernières courses. "Je pense qu'il fait un meilleur travail, c'est aussi simple que ça", a expliqué Leclerc.

"Il est difficile de faire une comparaison à Bahreïn parce que de mon côté, j'ai eu des problèmes et je pense que c'était un très bon week-end à part ça. Cependant, lors des deux dernières courses, il a été plus fort. C'est à moi de travailler maintenant, en particulier sur le rythme en qualifications, qui est normalement un point fort."

"J'ai eu du mal à mettre le tour bout à bout ; il n'y a qu'un pas entre y arriver et se rater complètement dans le tour de sortie et pour mettre les pneus dans la bonne fenêtre. Pour l'instant, j'ai eu plus de mal que Carlos, qui pilote à un très haut niveau. J'ai beaucoup travaillé sur ce point. Et normalement, quand je travaille sur des points, je suis assez confiant pour m'améliorer assez rapidement. Je ne suis pas inquiet mais il est évident que je dois maintenant le montrer sur la piste, à partir de demain, en qualifications."

En ce qui concerne le Grand Prix de Chine et les caractéristiques du circuit de Shanghai, Leclerc s'attend à ce que la Scuderia soit plus proche de Red Bull qu'elle ne l'a été à Suzuka. Le potentiel de graining sur le train avant et la prédominance des virages à basse vitesse semblent convenir à la SF-24.

"Sur le papier, je pense que [Shanghai] est un circuit où nous pourrions être un peu plus forts qu'à Suzuka mais nous l'aborderons de la même manière ; je pense toujours que Red Bull aura le dessus ce week-end", a ajouté le Monégasque. "Nous devons nous concentrer sur nous-mêmes car il est très facile [de commettre des erreurs], comme nous l'avons vu en particulier lors des qualifications à Suzuka : je n'ai pas fait du bon travail le samedi et ça ne vous fait pas passer de la quatrième place à la cinquième mais de la quatrième place à la huitième."

"Je pense que nous serons [plus proches] en course. Mais nous verrons, ça fait très longtemps que nous n'avons pas roulé ici. J'ai vu que la piste était peinte ou qu'il y avait quelque chose d'étrange dessus, donc nous devrons voir comment notre voiture se comporte là-dessus et quelles sont les principales limitations pour la course. Mais sur le papier, je pense que nous serons plus proches de [Red Bull]."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Albon : Autant "rester chez soi" si Williams doit changer son approche
Article suivant C'est quoi cette histoire de peinture sur la piste à Shanghai ?

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France