Formule 1
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
29 jours
C
GP de Styrie
09 juil.
-
12 juil.
Prochain événement dans
34 jours
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
43 jours
C
GP du 70e Anniversaire
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
62 jours
13 août
-
16 août
EL1 dans
71 jours
27 août
-
30 août
EL1 dans
85 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
92 jours

Leclerc et Vettel demandent à leurs rivaux de croire la FIA

partages
commentaires
Leclerc et Vettel demandent à leurs rivaux de croire la FIA
Par :
17 mars 2020 à 13:00

L'accord resté secret entre Ferrari et la FIA a poussé sept des dix équipes à faire un communiqué exigeant de la transparence. Mais les pilotes de la Scuderia demandent à leurs rivaux de faire confiance à la fédération.

Lors de la dernière journée des essais hivernaux de Barcelone, les équipes avaient reçu un communiqué de la FIA expliquant que l'enquête menée sur le moteur Ferrari, soupçonné d'être illégal l'an dernier par plusieurs équipes, avait été conclue par un accord entre la fédération et l'équipe italienne, sans que celui-ci ne puisse être divulgué. S'inscrivant dans un cadre totalement légal et effectué pour ne pas divulguer la technologie de la Scuderia à ses rivaux, cet accord avait poussé les autres équipes à effectuer un communiqué commun exigeant un éclaircissement. Charles Leclerc demande aux autres teams de croire en la FIA et en ses décisions, et de faire confiance à Ferrari.

"J'ai entièrement confiance en mon équipe, c'est sûr. J'ai confiance en la FIA pour s'assurer que tout soit correct. Pour moi, c'est réglé. Je regarde vers l'avenir", a déclaré Leclerc à Motorsport.com, souhaitant que ses rivaux en fassent de même. "Ils devraient avoir confiance en la FIA pour qu'elle fasse son travail. Je pense qu'il est totalement compréhensible qu'ils n'expliquent pas tout, car il y a beaucoup de travail effectué de nôtre côté sur toutes les pièces. Si vous rendez cela public, il faut rendre tout le travail de l'équipe public. Pour moi, c'est compréhensible."

Lire aussi :

Une réponse similaire à celle offerte par son équipier, Sebastian Vettel, qui encourage les rivaux de Ferrari à faire confiance à la fédération : "J'ai confiance en mon équipe pour qu'elle fasse ce qu'il faut, dans les règles, tout le temps. Je pense que tous les pilotes ont confiance en la FIA pour qu'elle fasse son travail pour toutes les équipes sur la grille. C'est certainement la réponse, il n'y a pas grand-chose d'autre à ajouter. Si vous avez des questions plus détaillées, je ne suis pas celui qui pourra vous répondre, car les voitures sont très complexes de nos jours et je ne suis pas la meilleure personne pour vous donner une réponse."

Lewis Hamilton, de son côté, a assuré qu'il n'en tenait aucune rigueur aux pilotes Ferrari, mais juge que la FIA et Ferrari auraient pu gérer le problème différemment afin de ne pas créer de polémique. Néanmoins, le sextuple Champion du monde considère que ces questions s'adressent davantage aux directeurs des teams : "Je pense que ce qui se passe en coulisses entre les équipes et la fédération est un problème à part. Je crois que ça aurait pu être mieux géré, de toute évidence, mais encore une fois, c'est une question qui devrait être posée à Toto [Wolff]."

Voir aussi :

Article suivant
La F1 s'excuse auprès des fans après l'annulation du GP d'Australie

Article précédent

La F1 s'excuse auprès des fans après l'annulation du GP d'Australie

Article suivant

Cinq éditions marquantes du Grand Prix de Bahreïn

Cinq éditions marquantes du Grand Prix de Bahreïn
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Emmanuel Touzot