Marko craint de perdre Gasly si Red Bull ne lui fait pas d'offre

Selon Helmut Marko, Red Bull aurait "sans doute" à se passer des services de Pierre Gasly à la fin de son contrat, en 2023, si la marque ne pouvait proposer au Français un retour dans l'écurie mère.

Pierre Gasly, AlphaTauri

"Il est suffisamment bon pour avoir une deuxième chance." À l'occasion du coup d'envoi de la saison 2022 de Formule 1, Gerhard Berger s'était penché sur le cas Pierre Gasly. Le pilote français, soutenu par Red Bull depuis ses jeunes années en monoplace, avait eu l'opportunité de rouler pour la marque au taureau rouge en catégorie reine, en 2019, avant d'être renvoyé chez Toro Rosso au bout de douze Grands Prix pour manque de performances. Et selon Berger, qui a été un temps copropriétaire de l'écurie B de Red Bull, un come-back aujourd'hui serait amplement mérité.

Les petits résultats reprochés au Français en 2019 ont fait place à de solides performances au sein de l'équipe s'appelant aujourd'hui AlphaTauri. Depuis sa rétrogradation, Pierre Gasly a inscrit 221 points, remporté le Grand Prix d'Italie 2020, signé un meilleur tour en course et est monté sur deux autres podiums. Mais, pour l'heure, Red Bull ne lui a pas encore accordé de deuxième chance, préférant faire confiance à Alexander Albon en 2020 et Sergio Pérez depuis 2021.

Pour rappel, le contrat du Mexicain expire à la fin de la saison 2022. Mais si le coéquipier actuel de Max Verstappen continuait de donner satisfaction, Gasly pourrait se retrouver dans une impasse à la fin de son contrat, en 2023, et se tourner vers d'autres équipes. Un risque dont Red Bull a conscience, comme l'a expliqué Helmut Marko dans une interview exclusive accordée à Formel1.de, la publication sœur de Motorsport.com.

"Gerhard a raison mais, pour le moment, nous avons encore un contrat avec Checo [Pérez]", a précisé le conseiller spécial de la marque au taureau rouge, en faisant référence aux propos de Berger. "Nous devons comparer les performances de ces deux pilotes et, avec Checo, nous avons jusqu'au milieu de l'année. Avec Gasly, nous avons un contrat jusqu'en 2023 et il est déjà clair que si ce contrat expire et que nous ne pouvons pas lui offrir une chance de monter [dans l'écurie Red Bull], nous le perdrons sans doute, et nous ne le voulons pas."

L'intéressé n'a jamais caché son envie de repasser titulaire à Milton Keynes et l'avait répété en février, au cours d'une entrevue avec Motorsport.com : "Je veux évidemment être dans une voiture rapide pour me battre pour la victoire, et c'est la seule chose qui compte. Je veux gagner en Formule 1 et il faut que j'aie une voiture qui me permet de gagner. Nous en discuterons avec Helmut le moment venu."

Propos recueillis par Christian Nimmervoll

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent La F1 défend l'horaire du samedi soir pour le GP de Las Vegas
Article suivant La décision de Volkswagen attendue dans les prochains jours

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France