Mercedes assure l'avenir de Bottas et Russell avant toute annonce

Mercedes n'annoncera pas son choix pour 2022 tant que l'avenir en F1 des deux pilotes concernés, Valtteri Bottas et George Russell, ne sera pas assuré.

Mercedes assure l'avenir de Bottas et Russell avant toute annonce

Cela fait un certain temps maintenant que Mercedes réfléchit à l'attribution de son second baquet aux côtés de Lewis Hamilton pour 2022. L'écurie allemande a mis en concurrence Valtteri Bottas et George Russell, ce dernier semblant prendre une longueur d'avance si l'on s'en tient au déroulement de la saison en cours. Le week-end dernier, en marge du Grand Prix de Belgique, les deux pilotes ont pratiqué la langue de bois en précisant ne rien avoir à dire sur la question.

Néanmoins, Toto Wolff a fait savoir par la suite que la décision de Mercedes avait été prise. Le directeur de l'équipe de Brackley s'est arrêté là, refusant de donner l'identité de l'heureux élu. Et si Mercedes se refuse à faire la moindre officialisation, c'est selon l'Autrichien parce que la priorité est d'assurer l'avenir de celui qui ne sera pas choisi avant d'annoncer clairement la couleur.

Interrogé sur le report de cette annonce très attendue, Toto Wolff explique que c'est "parce qu'il y a des parties prenantes qui sont impliquées et que nous devons respecter", avant de préciser : "Tant que les contrats ne sont pas signés, ça n'a pas de sens de l'annoncer". Veut-il en premier lieu que l'avenir en F1 de Valtteri Bottas et de George Russell soit connu avant de rendre publique la décision ? "Oui", assume-t-il. "Ce n'est pas seulement notre décision, il y a d'autres parties impliquées et il faut toujours procéder avec respect et prudence."

Dans le cas d'une promotion de George Russell chez Mercedes, le nom d'Alfa Romeo circule avec une grande insistance pour accueillir Valtteri Bottas l'an prochain à la place de Kimi Räikkönen. L'écurie italo-suisse aurait fait du Finlandais sa priorité en cas de disponibilité, attendant la décision de Mercedes. Invité à clarifier ses déclarations sur le choix déjà entériné pour 2022, Toto Wolff évoque sa décision personnelle mais aussi le fait de "ne pas être le seul impliqué" dans le processus.

Valtteri Bottas est titulaire chez Mercedes depuis la saison 2017, lorsqu'il est arrivé pour prendre la suite de Nico Rosberg. S'il a été de toutes les conquêtes mondiales au championnat constructeurs depuis, il a connu plusieurs passages à vide et la période actuelle est sans aucun doute la plus rude puisqu'il n'a pas gagné la moindre course depuis le Grand Prix de Russie 2020 à Sotchi.

Lire aussi :

partages
commentaires
Formule 1, MotoGP et WRC restent sur Canal+

Article précédent

Formule 1, MotoGP et WRC restent sur Canal+

Article suivant

Un bonus de 1,2 M$ sur le budget plafonné des équipes

Un bonus de 1,2 M$ sur le budget plafonné des équipes
Charger les commentaires
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021
Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro Prime

Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro

La saison 2021 de la Formule 1 a posé des défis sans précédent aux équipes, car l'impact de la pandémie de COVID-19 les a empêchées de produire des voitures entièrement nouvelles.

Formule 1
10 sept. 2021
Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits Prime

Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits

Les virages inclinés de Zandvoort, qui ont ajouté de l'intrigue à un circuit serré et sinueux, ainsi que les bacs à gravier, ont été les stars du Grand Prix des Pays-Bas. Bien qu'il ne s'agisse pas d'un nouveau concept pour les circuits, il pourrait inspirer d'autres pistes sur la façon de pimenter leurs propres épreuves.

Formule 1
9 sept. 2021