Mercedes assure l'avenir de Bottas et Russell avant toute annonce

Mercedes n'annoncera pas son choix pour 2022 tant que l'avenir en F1 des deux pilotes concernés, Valtteri Bottas et George Russell, ne sera pas assuré.

Mercedes assure l'avenir de Bottas et Russell avant toute annonce

Cela fait un certain temps maintenant que Mercedes réfléchit à l'attribution de son second baquet aux côtés de Lewis Hamilton pour 2022. L'écurie allemande a mis en concurrence Valtteri Bottas et George Russell, ce dernier semblant prendre une longueur d'avance si l'on s'en tient au déroulement de la saison en cours. Le week-end dernier, en marge du Grand Prix de Belgique, les deux pilotes ont pratiqué la langue de bois en précisant ne rien avoir à dire sur la question.

Néanmoins, Toto Wolff a fait savoir par la suite que la décision de Mercedes avait été prise. Le directeur de l'équipe de Brackley s'est arrêté là, refusant de donner l'identité de l'heureux élu. Et si Mercedes se refuse à faire la moindre officialisation, c'est selon l'Autrichien parce que la priorité est d'assurer l'avenir de celui qui ne sera pas choisi avant d'annoncer clairement la couleur.

Interrogé sur le report de cette annonce très attendue, Toto Wolff explique que c'est "parce qu'il y a des parties prenantes qui sont impliquées et que nous devons respecter", avant de préciser : "Tant que les contrats ne sont pas signés, ça n'a pas de sens de l'annoncer". Veut-il en premier lieu que l'avenir en F1 de Valtteri Bottas et de George Russell soit connu avant de rendre publique la décision ? "Oui", assume-t-il. "Ce n'est pas seulement notre décision, il y a d'autres parties impliquées et il faut toujours procéder avec respect et prudence."

Dans le cas d'une promotion de George Russell chez Mercedes, le nom d'Alfa Romeo circule avec une grande insistance pour accueillir Valtteri Bottas l'an prochain à la place de Kimi Räikkönen. L'écurie italo-suisse aurait fait du Finlandais sa priorité en cas de disponibilité, attendant la décision de Mercedes. Invité à clarifier ses déclarations sur le choix déjà entériné pour 2022, Toto Wolff évoque sa décision personnelle mais aussi le fait de "ne pas être le seul impliqué" dans le processus.

Valtteri Bottas est titulaire chez Mercedes depuis la saison 2017, lorsqu'il est arrivé pour prendre la suite de Nico Rosberg. S'il a été de toutes les conquêtes mondiales au championnat constructeurs depuis, il a connu plusieurs passages à vide et la période actuelle est sans aucun doute la plus rude puisqu'il n'a pas gagné la moindre course depuis le Grand Prix de Russie 2020 à Sotchi.

Lire aussi :

partages
commentaires
Formule 1, MotoGP et WRC restent sur Canal+
Article précédent

Formule 1, MotoGP et WRC restent sur Canal+

Article suivant

Un bonus de 1,2 M$ sur le budget plafonné des équipes

Un bonus de 1,2 M$ sur le budget plafonné des équipes
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021