Formule 1 GP de São Paulo

Mercedes prudent pour le Brésil malgré la victoire de 2022

L'écurie Mercedes a beau avoir remporté sa seule victoire de la saison 2022 au Brésil, rien ne lui donne la certitude qu'il en sera de même en 2023.

George Russell, Mercedes F1 W14

Ce week-end au Brésil, Mercedes revient sur les terres de son unique victoire remportée lors de la saison 2022, grâce à George Russell au Grand Prix de São Paulo. La décevante W13 s'était montrée très en verve sur la piste d'Interlagos, et Russell avait remporté le sprint avant que les Flèches d'Argent signent un doublé le dimanche.

Mercedes n'a toujours pas retrouvé son niveau de performance d'antan, mais le plancher utilisé depuis Austin semble bien fonctionner. La W14 pourrait-elle être encore plus performante à Interlagos que la W13 ? Du côté de Brackley, on estime qu'il n'y a pas de quoi s'enflammer. "À vrai dire, je ne sais pas", répond le directeur d'équipe Toto Wolff.

"Je pense qu'on voit avec toutes les équipes qu'il y a un certain degré de corrélation entre les performances de l'an dernier et de cette année. Mais il n'y a pas suffisamment de données pour en présumer avec certitude, alors je ne sais pas. On garde les deux pieds sur terre et on verra où nous nous situerons à Interlagos."

Le comportement récent de la W14 est en tout cas encourageant, et a permis à Lewis Hamilton de passer sous le drapeau à damier des deux derniers Grands Prix en seconde position, bien qu'il ait été disqualifié au Texas en raison d'un patin trop usé.

"Nous avons vu qu'elle apporte plus d'appui, plus de souplesse", poursuit Wolff. "La voiture est un peu moins délicate. Cependant, les gènes sont là : Lewis m'a dit qu'elle restait très difficile à piloter bien qu'elle soit plus rapide. Pour nous, il était important de voir si nous allions dans la bonne direction en vue de l'an prochain. Nous semblons être sur la bonne voie, car il ne faut pas oublier que la voiture que nous avons conçue n'avait pas ce plancher, ce flux d'air, ces pontons, ces bords d'attaque, et toutes les décorations de Noël autour du design. Espérons que cela pourra être un tremplin."

Quant à George Russell, il ne voit pas de raison que Mercedes ne soit pas compétitif sur l'Autódromo José Carlos Pace. "Sur le papier, la voiture devrait être performante là-bas, comme [à Mexico]", conclut l'Anglais, qui se méfie toutefois de l'impact des averses prévues vendredi.

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Alonso menace de "conséquences" après les rumeurs sur son avenir
Article suivant Verstappen va-t-il aider Pérez ? "Espérons ne pas en arriver là"

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France