Mercedes veut rapidement "passer à autre chose"

Mercedes est l'un des perdants de ce drôle Grand Prix de Belgique sur le plan comptable, et veut immédiatement en "clore le chapitre".

Mercedes veut rapidement "passer à autre chose"

Beaucoup de choses ont déjà été dites après le Grand Prix de Belgique 2021, qui a tourné à l'absurde aux yeux de nombreux observateurs en raison des conditions météorologiques. Dans le viseur, le fait d'avoir attribué la moitié des points aux dix premiers, conformément au règlement, et pas la décision unanimement saluée de ne pas courir. Les conditions étaient évidemment trop dangereuses.

Après cette attribution des points, il y a ceux qui ont fait une bonne opération et ceux qui en ont fait une mauvaise. Max Verstappen ayant récupéré la victoire, assortie de 12,5 points, il a ainsi repris cinq unités à Lewis Hamilton au championnat, le Britannique ayant été classé troisième. Un fait que le clan Mercedes préfère se contenter d'encaisser afin de passer rapidement à la suite des événements et ainsi se reconcentrer sur le prochain épisode à Zandvoort, en fin de semaine.

"La moitié des points a été attribuée, alors que l'on s'attendait probablement à ce que la météo ne s'améliore pas", constate Toto Wolff, directeur de Mercedes. "Mais c'est comme ça. Et j'imagine qu'il faut encaisser le coup, clore le chapitre de ce Grand Prix et passer à autre chose. D'une certaine manière, nous devons vraiment applaudir les fans qui ont été là pendant trois jours sous la pluie, et qui ont attendu qu'il y ait une course. Mais au niveau de l'équipe, nous avons perdu des points et c'est pourquoi nous devons passer à autre chose."

On le sait maintenant, la F1 envisage de se pencher sur la réglementation pour changer la donne à l'avenir si un tel cas de figure se produit à nouveau. Car à Spa-Francorchamps, il n'y a pas eu de course à proprement parler mais seulement trois tours derrière la voiture de sécurité. Par ailleurs, l'éventualité de reporter la course au lendemain, comme cela se fait notamment aux États-Unis en NASCAR et en IndyCar, a rapidement été écartée pour de nombreuses raisons évidentes.

"Tout le monde a tout tenté pour que la course soit lancée, mais ça ne s'est pas fait à cause de la pluie", conclut Toto Wolff. "Pour en revenir à la question du lundi, je pense qu'il y avait beaucoup de fans qui auraient dû rentrer chez eux pour travailler le lendemain. Nous aurions donc essayé de faire une course pour les fans basés ici, et ça n'aurait donc pas fait une grosse différence."

Lire aussi :

partages
commentaires
Alfa Romeo dénonce une issue qui "fait du tort à tous"

Article précédent

Alfa Romeo dénonce une issue qui "fait du tort à tous"

Article suivant

Gasly s'interroge sur les motivations de la direction de course

Gasly s'interroge sur les motivations de la direction de course
Charger les commentaires
Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Formule 1
26 oct. 2021
Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
25 oct. 2021
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021