Lando Norris change de moteur et écope d'une pénalité

Troisième pilote à monter une nouvelle unité de puissance à bord de sa monoplace au Grand Prix de Mexico, Lando Norris devrait être condamné à prendre le départ depuis le fond de grille.

Lando Norris change de moteur et écope d'une pénalité
Charger le lecteur audio

Selon toute vraisemblance, Lando Norris sera absent de la Q3 du Grand Prix de Mexico puisque McLaren devrait remplacer sa troisième unité de puissance par un élément neuf, déclenchant ainsi une pénalité. Pour rappel, l'article 23.2 a) du Règlement Sportif de la F1 dispose que "tout pilote ne peut utiliser plus de trois moteurs, trois MGU-H, trois turbocompresseurs, deux batteries, deux unités de contrôle électronique, trois MGU-K et huit systèmes d'échappement pendant un championnat".

À noter que le pilote McLaren sera accompagné en fond de grille par Yuki Tsunoda et Lance Stroll, également pénalisés à la suite de divers changements d'éléments moteur. En outre, George Russell a été dans l'obligation d'installer une nouvelle boîte de vitesses. Avant ce week-end, Stroll et Norris étaient les derniers pilotes utilisant un bloc Mercedes à n'avoir essuyé aucune pénalité en 2021. C'est désormais chose faite, les pilotes Mercedes, McLaren, Aston Martin et Williams ayant tous dépassé le quota fixé par la FIA cette année.

En dépit des récentes pénalités et des craintes exprimées par Mercedes quant à la fiabilité de son moteur à combustion interne, Toto Wolff s'est montré optimiste en discutant des progrès réalisés par son département moteur : "Je pense que nous nous sentons plus forts par rapport à un problème en particulier qui semble avoir été résolu", a expliqué le directeur exécutif de Mercedes F1.

Étant donné que trois pilotes ont écopé de pénalités les renvoyant en dernière ligne ce week-end, les ultimes positions sur la grille seront distribuées selon les résultats des pilotes concernés en qualifications. Nous devrions donc voir Norris, Stroll et Tsunoda participer à la Q1 et à la Q2 en début de soirée.

Avec cinq Grands Prix encore à disputer, dont celui à Mexico, le changement moteur de Norris devrait lui permettre d'affronter le sprint final de la saison sans se soucier du fort kilométrage des éléments sous le capot de la MCL35M. Quant à son coéquipier Daniel Ricciardo, il a ajouté un moteur supplémentaire à son pool lors du Grand Prix de Turquie, le mois dernier.

Lire aussi :

partages
commentaires
Ricciardo commence à mieux s'entendre avec la McLaren MCL35M
Article précédent

Ricciardo commence à mieux s'entendre avec la McLaren MCL35M

Article suivant

Ocon lui aussi pénalisé sur la grille à Mexico

Ocon lui aussi pénalisé sur la grille à Mexico
Charger les commentaires
Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique Prime

Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique

Mike Elliott a pris le poste de directeur technique chez Mercedes il y a moins d'un an, apportant sa propre approche sans révolution.

Formule 1
26 janv. 2022
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021