Formule 1 GP de Hongrie

Norris : McLaren "donne tort" à ses détracteurs

Auteur d'un second podium consécutif, Lando Norris se délecte du retour en grâce de McLaren.

Lando Norris, McLaren MCL60

Le retour de McLaren aux avant-postes se confirme. Après un Grand Prix de Grande-Bretagne convaincant, où Lando Norris et Oscar Piastri se sont classés deuxième et quatrième, les bolides papaye ont signé une performance similaire en Hongrie. Norris a signé un second podium consécutif pour la première fois de sa carrière, encore une fois sur la deuxième marche, tandis que Piastri a fini cinquième.

Lire aussi :

Norris a été impuissant face à Verstappen, avec 33 secondes de retard à l'arrivée, et sa tâche n'a pas été aisée, car Sergio Pérez et Lewis Hamilton n'étaient qu'à quatre et cinq secondes de lui sous le drapeau à damier.

"La course a été dure", commente le Britannique. "Pas facile, surtout avec Checo qui me rattrapait à la fin. Mais il n'a pas eu le temps de me rattraper, alors je suis content. J'ai dû me battre un peu au début, je me suis un peu fait avoir au premier virage, mais c'est un nouveau podium pour McLaren, c'est génial."

En ce qui concerne le départ, Norris fait référence au fait qu'il a été gêné par la bataille entre Verstappen et Hamilton, qui a permis à Piastri de damer le pion dans le premier relais. Cela n'a finalement rien changé à son résultat : le huitième podium de sa carrière… avant une première victoire ? "Si Max abandonne ou qu'il y a quelque chose, peut-être, mais pour l'instant, ils sont trop rapides", estime l'Anglais. "À moins qu'ils commettent des erreurs ou que quelque chose se produise…"

Lando Norris, McLaren

Lando Norris (McLaren) fête la deuxième place avec son équipe

"Pour l'instant, je crois que nous sommes très contents des progrès que nous avons faits par rapport à notre situation il y a quatre ou cinq courses, nous avions parfois du mal à nous extirper de la Q1. Maintenant, nous nous battons pour la pole, pour le podium. On prend, notre heure viendra plus tard dans l'année."

Quant à savoir d'où vient le bond en avant de McLaren dans la hiérarchie, "la réponse est évidente", juge Norris : "Beaucoup de travail acharné, un super esprit d'équipe. Tout le monde à l'usine a fait du super travail. Je crois que nous savions au début que nous allions avoir des difficultés, et nous avions l'air très mauvais. Nous avons reçu énormément de messages négatifs au nom de McLaren, les gens disaient qu'ils ne faisaient pas un assez bon travail. Mais je suis content que nous donnions enfin tort à certaines personnes."

Avec 58 points en deux Grands Prix, McLaren a en tout cas le deuxième meilleur bilan sur cette période, pas si loin derrière Red Bull (75), devançant Mercedes (45), Ferrari (13) et Aston Martin (9)... À ce rythme, la structure de Woking peut parfaitement finir la saison dans le top 3 du championnat des constructeurs.

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Championnat - Verstappen avec plus de 100 pts d'avance, Alpine dévisse
Article suivant Le baquet d'Ocon s'est fracturé dans le carambolage du départ

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France