Norris pas choqué par le rythme de Ferrari à Imola

Les performances surprenantes de Ferrari lors des premières séances d'essais libres du Grand Prix d'Émilie-Romagne n'ont pas constitué "un choc" pour Lando Norris et McLaren, troisième force du championnat.

Norris pas choqué par le rythme de Ferrari à Imola

Le mois dernier, lors du premier Grand Prix de la saison, McLaren est parvenu à conserver son statut de "meilleur des autres", acquis en 2020, puisque Lando Norris a pris le drapeau à damier en quatrième position, précédé par les Mercedes et la Red Bull de Max Verstappen. En revanche, l'ordre n'est pas aussi clair à Imola, théâtre de la deuxième course de l'année. En essais libres, Ferrari a fait un grand bon en avant par rapport à sa prestation à Bahreïn, Charles Leclerc et Carlos Sainz ayant bouclé les deux séances dans le top 6.

Lors de la séance de l'après-midi, l'Espagnol était le pilote Ferrari le mieux classé, en quatrième position, tandis que son équipier Leclerc, cinquième, était en mesure de ravir le meilleur temps avant de connaître un accident dans les dernières minutes. En comparaison, Norris a terminé sa journée à la huitième place avec plus de six dixièmes de seconde de retard sur la Ferrari de Sainz.

D'après Norris, la progression de Ferrari n'est pas une surprise, assurant que des signes d'amélioration étaient déjà apparents sur le circuit de Sakhir. "À Bahreïn, [les Ferrari] étaient plus rapides que nous dans la majorité des virages mais ici ils semblent vraiment très rapides", admet le Britannique. "Je ne pense pas que ce soit quelque chose d'inattendu. Peut-être qu'ils sont un peu plus rapides que ce que nous espérions mais nous savions à l'avance qu'ils nous devanceraient lors de certaines courses et seraient derrière nous lors d'autres."

Lire aussi :

"C'est Ferrari. S'il y a une équipe en ce moment qui pourra faire de grands progrès quelque part, c'est eux. Donc, ce n'est pas une surprise. [Ferrari] est peut-être un peu plus rapide que ce que nous avions prévu mais ce n'est pas un choc."

Norris a joué le rôle de porte-drapeau de McLaren en deuxième séance d'essais libres, alors que son équipier Daniel Ricciardo n'a signé qu'un anonyme 18e chrono. Selon le pilote britannique, la MCL35M peine à s'adapter aux exigences de la piste d'Imola, contrairement à ce qui a été observé à Bahreïn, il y a trois semaines.

"[La McLaren] ne s'est pas adaptée à cette piste aussi facilement qu'à Bahreïn", poursuit-il. "C'est un peu plus difficile, mais c'est ce que nous attendions par rapport à ce que nous avions vu l'année dernière. Il y a des circuits où la voiture se comporte mieux que sur d'autres. [Imola] est l'une des pistes qui est un peu plus difficile pour nous. Mais nous avons fait de bonnes améliorations entre la première et la deuxième séances alors j'espère que nous continuerons à progresser demain."

partages
commentaires

Voir aussi :

Une bonne base pour Ocon, une amélioration ressentie pour Alonso

Article précédent

Une bonne base pour Ocon, une amélioration ressentie pour Alonso

Article suivant

Pierre Gasly tutoie les avant-postes à Imola

Pierre Gasly tutoie les avant-postes à Imola
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Émilie-Romagne
Lieu Imola
Pilotes Lando Norris
Équipes McLaren , Ferrari
Auteur Luke Smith
Les changements nécessaires pour adapter Barcelone à la F1 moderne Prime

Les changements nécessaires pour adapter Barcelone à la F1 moderne

Ces dernières années, les critiques sont devenues récurrentes envers le circuit de Barcelone, présent au calendrier depuis désormais trente ans. Malgré un spectacle de bonne facture en 2021, notamment grâce à la bataille stratégique entre Mercedes et Red Bull, le tracé catalan a de nouveau affiché ses failles, qui doivent être réparées pour atteindre les objectifs de la F1 actuelle.

L'acteur qui a contribué aux sept titres consécutifs de Mercedes Prime

L'acteur qui a contribué aux sept titres consécutifs de Mercedes

Mercedes règne en maître sur la Formule 1 depuis le début de l'ère hybride, et c'est en partie grâce à Petronas.

Formule 1
12 mai 2021
Monaco : Pourquoi Villeneuve a échoué là où son père a triomphé Prime

Monaco : Pourquoi Villeneuve a échoué là où son père a triomphé

Au volant de la meilleure monoplace du plateau, Jacques Villeneuve n'a pas marqué le moindre point au Grand Prix de Monaco en 1996 et en 1997, avec deux des pires courses de sa carrière. Son père Gilles s'était pourtant illustré en Principauté.

Formule 1
11 mai 2021
Les notes du Grand Prix d'Espagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Espagne 2021

Après le Grand Prix d'Espagne, quatrième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
10 mai 2021
Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs Prime

Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs

Affronter la grande puissance de Mercedes et son atout Lewis Hamilton a toujours exigé le meilleur de Red Bull et de Max Verstappen. Mais après avoir commis quelques erreurs supplémentaires lors du Grand Prix du Portugal, le pilote néerlandais a montré les failles qu’il doit combler s’il veut lutter pour le titre jusqu’à la fin de la saison.

Formule 1
8 mai 2021
L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé Prime

L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé

Yuki Tsunoda impressionne pour sa première saison F1, comme il l'a fait durant ses brefs passages en F3 puis en F2. Motorsport.com a interrogé le principal intéressé et ceux qui l'ont entouré, afin de comprendre ce qui le rend si spécial...

Formule 1
7 mai 2021
Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1" Prime

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1"

Lors d'une table ronde en petit comité en marge du Grand Prix du Portugal, Fernando Alonso a évoqué son retour en Formule 1, l'avenir de la catégorie reine et son évolution depuis ses débuts en 2001, entre autres. Entretien.

Formule 1
6 mai 2021
Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1 Prime

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1

La semaine dernière, Zak Brown, PDG de McLaren, a écrit une lettre ouverte dans laquelle il expose en détail ses idées sur la direction que prend la Formule 1.

Formule 1
5 mai 2021