Norris prédit un retour de Ricciardo aux avant-postes

Malgré une excellente campagne 2021, Lando Norris ne considère pas comme acquis son avantage sur Daniel Ricciardo et annonce une contre-attaque prochaine de son coéquipier.

Norris prédit un retour de Ricciardo aux avant-postes
Charger le lecteur audio

Pour leur première année de collaboration chez McLaren, Lando Norris a nettement dominé Daniel Ricciardo. Après 20 courses, le Britannique a inscrit 154 points contre 115 pour son coéquipier. Mais malgré cette avance, et compte tenu du fait que l'écurie a reconnu que certains problèmes vécus par Ricciardo étaient liés à la période d'adaptation avec sa nouvelle monture, l'hégémonie de Norris pourrait rapidement prendre fin.

Battu par ce même Ricciardo pour la victoire au Grand Prix d'Italie, Norris a estimé que l'Australien reviendrait à son meilleur niveau si sa situation s'améliorait. "Je pense que [la rivalité] est allée à mon avantage", a commenté le pilote britannique. "C'est aussi l'un des facteurs qui m'ont fait apprécier davantage l'environnement. On se pose toujours ces questions quand on se retrouve face à un pilote comme lui : 'Est-ce que je vais bien faire ? Est-ce qu'il va me battre lors de chaque qualification et lors de chaque course ?'"

"Ces pensées traversent un peu l'esprit pendant la saison. Alors, quand rien de tout ça n'arrive, on se dit : 'D'accord, si je peux faire ça contre lui, et que lui a pu battre ce type dans la même voiture, alors je ne me débrouille pas trop mal'. On pense donc à de bonnes choses. Mais d'un autre côté, cela ne me donne pas l'impression d'être soudainement le meilleur pilote du monde. Il y a eu des qualifications et des courses où il a été plus rapide que moi."

"Je sais qu'il est toujours Daniel. Une fois qu'il aura tout mis bout à bout, j'espère que je serai encore plus rapide que lui. Je sais que ça ne va pas être simple parce que c'est un très, très bon pilote. Mais clairement, ma confiance a augmenté avec mes performances. Et ce n'est pas nécessairement parce que j'ai battu Daniel."

Objectif troisième place

Sur le court terme, Norris avait besoin de voir Ricciardo aux avant-postes afin de reconquérir la troisième place du classement constructeurs, ce qui paraît plus improbable que jamais. Après une série de mauvaises performances, McLaren accuse près de 40 points de retard sur Ferrari alors qu'il ne reste plus qu'une courses à disputer. L'écart entre les deux structures n'a jamais été aussi important et Norris a estimé que le gain de performance procuré par l'amélioration du moteur Ferrari y était pour beaucoup.

"Ça les a aidés", a-t-il affirmé. "Ils étaient très performants avec l'énergie auparavant. Ils ont un bon déploiement qui, sur certains circuits, ne fait pas une grande différence, mais sur d'autres oui. Lorsque cela se coupe pour nous en ligne droite et que nous perdons 20 km/h, ça continue chez eux. Cela fait une grande différence concernant la manière dont nous courons contre eux et avec les dépassements."

"Je pense que ça a été très serré cette saison et je continue de croire que notre équipe a fait un meilleur travail. Je pense que [Ferrari] a été plus rapide sur plus de courses mais ils ont commis plus d'erreurs que nous. Ils devraient avoir une plus grande avance. Si je regarde le classement pilotes, je suis toujours devant les deux [pilotes Ferrari]. Donc, bien sûr, je veux que l'équipe soit en tête mais je sens que j'ai fait tout ce que je pouvais pour l'aider de ce côté-là."

Lire aussi :

partages
commentaires
Horner : "Red Bull veut gagner sur la piste"
Article précédent

Horner : "Red Bull veut gagner sur la piste"

Article suivant

Räikkönen : Les amitiés vont me manquer, pas la course

Räikkönen : Les amitiés vont me manquer, pas la course
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021