Officiel - Alfa Romeo conserve Giovinazzi pour 2020

Alfa Romeo a officiellement confirmé le maintien d'Antonio Giovinazzi pour la saison 2020 de Formule 1.

Officiel - Alfa Romeo conserve Giovinazzi pour 2020

Comme nous vous l'indiquions plus tôt dans la journée, Antonio Giovinazzi sera toujours titulaire chez Alfa Romeo la saison prochaine. Présent cette saison aux côtés de Kimi Räikkönen, le pilote italien garde sa place pour la saison 2020, après avoir redressé la barre durant la deuxième partie de saison sur le plan de ses performances. 

Après avoir disputé deux Grands Prix au pied levé en 2017, lorsqu'il avait remplacé Pascal Wehrlein chez Sauber, Giovinazzi a fait ses débuts comme titulaire pour une saison complète en 2019. Soutenu par Ferrari, il bénéficie des liens étroits tissés entre la Scuderia et l'écurie d'Hinwil, dirigée par Frédéric Vasseur. Le constructeur italien a le choix prioritaire pour l'un des deux baquets et maintient sa confiance dans son pilote de 25 ans afin qu'il confirme ses progrès lors d'une seconde campagne complète. 

Lire aussi :

"Antonio s'est vraiment bien débrouillé cette année et je suis extrêmement heureux de pouvoir confirmer qu'il va rester chez Alfa Romeo Racing pour 2020", annonce ce lundi Frédéric Vasseur. "La manière dont il s'est intégré dans l'équipe et a constamment progressé au cours de sa première saison complète est très prometteuse, et nous sommes impatients de libérer son plein potentiel alors que nous poursuivons cette aventure ensemble. Antonio s'est révélé comme un pilote très rapide, même aux côtés d'une référence aussi élevée que Kimi, et nous nous attendons à ce qu'il poursuive sa progression encore davantage à mesure qu'il prend de l'expérience. Son retour technique, son éthique de travail et son approche positive nous aideront à continuer à tirer l'équipe vers le haut."

La confirmation de Giovinazzi met fin à la rumeur qui évoquait un intérêt d'Alfa Romeo pour Nico Hülkenberg, qui ne dispose donc plus d'aucune opportunité d'être en Formule 1 la saison prochaine. L'heureux élu est quant à lui déterminé à faire mieux l'an prochain, alors qu'il a inscrit jusqu'à présent quatre points cette saison, grâce à trois entrées dans le top 10 et pour meilleur résultat une neuvième place décrochée à Monza. 

"Je suis très content de rester avec l'équipe pour 2020", se réjouit-il. "Je suis reconnaissant du soutien incroyable que j'ai reçu lors de ma première saison complète en Formule 1 : toute l'équipe est restée à mes côtés depuis mon arrivée et je suis vraiment impatient de continuer l'aventure avec eux. Nous avons beaucoup appris cette année et j'ai bon espoir que nous puissions faire un grand pas en avant la saison prochaine. Je ne serai plus un rookie, donc je n'aurai plus d'excuses : je veux être compétitif dès le début du championnat et récompenser l'équipe de la confiance qu'elle place en moi."

partages
commentaires
Ferrari explique son avantage réduit en ligne droite à Austin
Article précédent

Ferrari explique son avantage réduit en ligne droite à Austin

Article suivant

Qui pilote où en 2020 ?

Qui pilote où en 2020 ?
Charger les commentaires
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021
L'influence croissante de la F1 au Moyen-Orient Prime

L'influence croissante de la F1 au Moyen-Orient

L'expansion de la Formule 1 vers de nouveaux territoires n'a pas forcément été accueillie positivement, mais le Moyen-Orient et l'Afrique représentent de nouvelles régions importantes pour le sport automobile. Et les bienfaits commencent déjà à se faire ressentir.

Formule 1
19 nov. 2021