Pourquoi Magnussen n'a pas été pénalisé à Suzuka

Directeur de course de la Formule 1, Charlie Whiting explique les raisons pour lesquelles les commissaires n'ont pas pénalisé Kevin Magnussen au Grand Prix du Japon.

Pourquoi Magnussen n'a pas été pénalisé à Suzuka

Kevin Magnussen s'est attiré de nombreuses critiques suite à un incident survenu au deuxième tour du Grand Prix du Japon. Alors que Charles Leclerc prenait l'aspiration de son rival dans la ligne droite des stands et se décalait vers l'intérieur, Magnussen a immédiatement fermé la porte. Leclerc a ainsi percuté la Haas par l'arrière, endommageant son aileron avant et provoquant sur la monoplace américaine une crevaison qui allait mener à son abandon.

Lire aussi :

Nombreux sont ceux qui jugent la défense de Magnussen trop agressive, bien que Günther Steiner, directeur de l'écurie Haas, ait pris la défense de son pilote. Selon Charlie Whiting, l'analyse de la vidéo montre que Magnussen n'a pas forcément réagi à la manœuvre de Leclerc mais a plutôt pris la même décision, quasiment au même instant.

"Si vous analysez les images avec beaucoup d'attention, ce que vous voyez, ce sont deux voitures qui accélèrent, Kevin qui ne bouge pas et Charles qui le rattrape, encore et encore", relate Whiting. "[Charles] décide d'aller à droite et, exactement au même moment – sur la vidéo, ça devait être l'image d'après –, Kevin change de trajectoire."

"Je pense qu'il est impossible de dire que Kevin l'a bloqué. C'est juste qu'il a pris la décision d'aller à droite une fraction de seconde après que Charles a pris la même décision. Il faut regarder la vidéo à plusieurs reprises et l'analyser en détail pour le voir, mais je pense que c'était juste malencontreux. Et je pense que c'était l'avis des commissaires."

Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-18, Charles Leclerc, Sauber C37 et Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-18, victime d'une crevaison

Pourquoi Alonso a été pénalisé

Whiting est également revenu sur l'incident impliquant Lance Stroll et Fernando Alonso au premier tour. Les deux hommes abordaient la chicane au coude-à-coude lorsque Stroll a tassé Alonso dans l'herbe au freinage, ce qui lui a logiquement valu une pénalité de cinq secondes... mais le pilote McLaren est resté pied au plancher en coupant la chicane, si bien qu'il a franchi la ligne de départ/arrivée avec plus d'une seconde d'avance sur Stroll et a également été sanctionné.

"Pour les commissaires, ce qu'a fait Fernando était parfaitement clair", indique Whiting. "Il a coupé la chicane, a franchi le bac à gravier à pleine vitesse et est revenu en piste devant. Je pense qu'il était très clair qu'il avait tiré un avantage de sa sortie de piste."

"Les commissaires ont estimé que Stroll avait tassé Fernando hors de la piste, mais ce n'est pas pour autant que Fernando était en droit de couper la chicane. Il n'aurait pas dû gagner de place en le faisant, mais en même temps, Stroll n'aurait pas dû le tasser hors de la piste. Ils ont donc estimé que chaque pilote devrait écoper de cinq secondes de pénalité pour des infractions séparées."

Pour le double Champion du monde, il y avait une solution très simple pour échapper à cette sanction : "S'il avait rendu la place, je ne pense pas que Fernando aurait été pénalisé", souligne Whiting. "Cela aurait été vite vu."

Propos recueillis par Jonathan Noble

Fernando Alonso, McLaren MCL33, hors piste derrière Lance Stroll, Williams FW41
partages
commentaires
Il y a 40 ans : la première victoire de Gilles Villeneuve, au Canada

Article précédent

Il y a 40 ans : la première victoire de Gilles Villeneuve, au Canada

Article suivant

Vers un Grand Prix du Vietnam en 2020

Vers un Grand Prix du Vietnam en 2020
Charger les commentaires
Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Formule 1
13 juin 2021
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021
Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré Prime

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré

Jean Alesi a immédiatement marqué la Formule 1 lors de ses débuts avec Tyrrell, mais sa décision de rejoindre Ferrari plutôt que Williams en 1991 était une erreur de jugement, dans une saison au cours de laquelle les luttes politiques internes ont miné le développement de la monoplace...

Formule 1
11 juin 2021
Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego Prime

Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego

Les pilotes ont tendance à être égoïste, mais pas Riccardo Patrese. Retour sur la carrière d'un véritable gentleman.

Formule 1
9 juin 2021
Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021

Après le Grand Prix d'Azerbaïdjan, sixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
7 juin 2021
Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes Prime

Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes

Pour la première fois de l'ère turbo hybride, Red Bull mène les deux championnats après sa victoire au Grand Prix de Monaco.

Formule 1
5 juin 2021
Comment Amazon aide à façonner le futur de la F1 Prime

Comment Amazon aide à façonner le futur de la F1

Le partenariat entre la Formule 1 et Amazon Web Services se traduit par de nombreux graphiques servant à approfondir la compréhension des Grands Prix. Mais la discipline cherche également à améliorer le spectacle proposé en piste aux spectateurs.

Formule 1
2 juin 2021