Red Bull "frustré" par l'accident très coûteux d'Albon

Parti à la faute lors des Essais Libres 2 du Grand Prix de Bahreïn, Alexander Albon a fortement endommagé sa Red Bull, au grand dam de son écurie.

Red Bull "frustré" par l'accident très coûteux d'Albon

C'est précisément ce dont n'avait pas besoin un pilote dont l'avenir en Formule 1 est plus que jamais en danger. Son baquet chez Red Bull convoité par Sergio Pérez et Nico Hülkenberg, Alexander Albon s'est fait piéger à la sortie du dernier virage lors des Essais Libres 2 du Grand Prix de Bahreïn, perdant le contrôle de sa RB16 en raison du manque d'adhérence dans le dégagement et percutant le mur par l'avant comme par l'arrière. Sa monture était fortement endommagée.

"Ça va", souffle Albon au micro de Sky Sports F1. "J'en ai connu quelques-uns, donc j'ai l'habitude. C'est un de ces incidents où j'aurais dû lever le pied plus tôt. J'ai été un peu surpris par le manque d'adhérence, disons. Ça arrive. L'angle est assez difficile, voire peu commode, et j'ai heurté le mur. Ce n'est pas fun, mais je vais bien." Il ajoute : "J'ai bel et bien ralenti, mais pas suffisamment. Quand on a un pneu sur l'astroturf et un pneu là où il y a de l'adhérence, c'est là que ça devient incontrôlable. Ça arrive."

Lire aussi :

C'est toutefois loin d'être idéal pour celui qui souffre d'un fort manque de performance par rapport à son coéquipier Max Verstappen depuis le début de la saison et qui, de surcroît, n'a marqué que sept points sur les cinq derniers Grands Prix – pire que tous les autres pilotes sauf ceux des trois écuries de fond de grille ainsi que Lance Stroll.

"C'est frustrant", déplore Christian Horner après de Sky. "Heureusement, Alex va bien, c'est l'essentiel. Bien sûr, il y a beaucoup de dégâts superficiels. La monocoque a l'air indemne, le moteur a l'air indemne. Ce n'est pas une boîte de vitesses de course. Mais ça va occuper les mécanos ce soir."

Les mécanos seront effectivement occupés, et Red Bull va régler la facture des réparations. "C'est difficile à quantifier, mais c'est une somme significative, car la voiture a percuté le mur avec au moins trois roues, si ce n'est les quatre, ainsi que l'aileron arrière, l'aileron avant, le museau", énumère Horner. "C'est significatif."

Alors que la pression s'accroît sur les épaules d'Albon, le dirigeant britannique implore son pilote de ne pas céder au stress. "Il faut juste qu'il essaie de ne pas y penser. À Istanbul et jusqu'à présent ce week-end, en matière de caractéristiques et de sensation dans la voiture, c'était de mieux en mieux. Son feedback a été très similaire à celui de Max. C'est vraiment dommage qu'il ait eu cet accident", conclut Horner.

Le nez endommagée de la monoplace d'Alexander Albon Red Bull Racing RB16

partages
commentaires
Verstappen entre les Mercedes mais très prudent pour la suite

Article précédent

Verstappen entre les Mercedes mais très prudent pour la suite

Article suivant

Lewis Hamilton très sévère avec les pneus Pirelli 2021

Lewis Hamilton très sévère avec les pneus Pirelli 2021
Charger les commentaires
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021
Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient Prime

Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient

L'annonce de l'arrivée du Qatar en Formule 1 et de sa présence sur le long terme a montré que le Moyen-Orient avait un grand rôle à jouer dans l'avenir du championnat.

Formule 1
4 oct. 2021