Pour Red Bull, l'écart avec Mercedes "n'est pas insurmontable"

À l'issue des deux premiers Grands Prix de la saison, disputés en Autriche, Red Bull Racing a parfaitement conscience de son retard sur Mercedes.

Pour Red Bull, l'écart avec Mercedes "n'est pas insurmontable"

Red Bull Racing a tout tenté pour se hisser au niveau de Mercedes le week-end dernier, mais Max Verstappen a dû se résoudre à ne pas pouvoir jouer plus que le podium. Certes la perte d'éléments aérodynamiques lui a peut-être coûté la deuxième place, mais la victoire était quoi qu'il en soit hors de portée, et l'écurie sait qu'elle doit redoubler d'efforts si elle veut inverser au plus vite la situation.

"Vous pouvez voir aussi bien que moi où nous sommes plus lents que Mercedes, et c'est un peu partout", concède Paul Monaghan, ingénieur en chef de Red Bull Racing. "Nous avons donc un peu de travail à faire. Il semble que leur moteur soit assez puissant, que leur voiture soit forte. Ce sera un défi difficile de les rattraper, mais nous allons voir si nous pouvons le faire. Ce n'est pas insurmontable, ce n'est pas impossible."

Lire aussi :

Malgré un mélange de satisfaction et frustration après la troisième place de Verstappen et la quatrième d'Alexander Albon dimanche dernier, Red Bull veut voir le verre à moitié plein quant à la direction prise avec la RB16.

"Nous avons pris beaucoup de temps pour passer la voiture en revue", précise Monaghan. "Tout ne sera pas visible. La semaine dernière, nous en avions une sur le bas-côté au dixième tour, et l'autre qui s'est mise à toussoter en fin de course. Et cette semaine, nous avons couru sans avoir besoin de protéger ou résoudre quoi que ce soit d'important. C'est une énorme satisfaction et une grande récompense pour tous ceux qui y ont contribué."

"Les évolutions aérodynamiques étaient nombreuses, il y a eu de nouveaux tests le vendredi, toutes les pièces étaient là. Et nous avons réussi à en avoir pour plus de deux voitures, ce qui constitue un effort phénoménal de la part de tout le monde. Ces efforts ont été récompensés avec une troisième et une quatrième place. Je pense qu'il y a une hiérarchie des équipes qui commence à être claire."

Red Bull se devait de marquer des points importants après son zéro pointé du premier week-end à Spielberg. Les deux abandons avaient été causés par des problèmes électriques, dont l'un sur l'unité de puissance d'Albon, et il a fallu réagir vite.

"C'est bien pour tous les efforts monumentaux qui ont été déployés afin de revoir la spécification de la voiture", insiste Monaghan. "Honda a fait un travail remarquable, comme tout le monde chez Red Bull Racing. C'est le point culminant de nos efforts. C'est bien d'être sur le podium, c'est une belle récompense pour Max, qui a fait une sacrée bonne course."

partages
commentaires
Hülkenberg va renouer avec la compétition en GT
Article précédent

Hülkenberg va renouer avec la compétition en GT

Article suivant

La performance de Russell donne du sens aux efforts de Williams

La performance de Russell donne du sens aux efforts de Williams
Charger les commentaires
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021