Red Bull perplexe face à l'aileron arrière fissuré de Verstappen

Red Bull n'est pas encore parvenu à identifier l'origine de la fissure sur l'aileron arrière de Max Verstappen, apparue avant les qualifications du Grand Prix des États-Unis.

Red Bull perplexe face à l'aileron arrière fissuré de Verstappen

Pour la première fois dans l'ère turbo hybride, ayant débuté en 2014, une Mercedes n'a pas signé la pole position du Grand Prix des États-Unis. Cette année, l'honneur est revenu à Max Verstappen et à Red Bull, la paire ayant survolé la séance qualificative.

Pourtant, le samedi de l'écurie autrichienne aurait pu mal tourner. À la fin de la troisième séance d'essais libres, une fissure sur l'aileron arrière de Verstappen a été décelée sans que Red Bull n'en comprenne l'origine. Des réparations de fortune ont été faites lors des deux heures séparant EL3 et Q1, et l'aileron arrière arrière de Sergio Pérez a également été renforcé à titre de précaution.

Compte tenu du mystère qui plane sur cette fissure, Red Bull mène son enquête avant de décider si l'élément aérodynamique sera remplacé ou conservé pour le Grand Prix de dimanche.

"Il y a toujours des choses qui se passent, les séances zen n'existent pas", a expliqué Christian Horner au micro de Sky Sports. "Je ne sais pas si Max a heurté quelque chose car la fissure était profonde et il n'y avait rien sur l'autre voiture et sur les autres ailerons. Nous avons reçu la permission de renforcer [l'aileron] des deux voitures, donc nous regarderons cela de plus près ce soir."

En dépit d'un aileron arrière inquiétant le directeur d'équipe, Verstappen et Pérez ont rendu une copie presque parfaite en qualifications, ne laissant que Hamilton s'intercaler entre eux. "[Vendredi], nos premiers réglages n'étaient pas optimaux mais je pense que nous les avons affinés", a ajouté Horner. "Nous avons pu améliorer la traction et [le comportement] de la voiture sur les bosses. Les pilotes sont clairement… On peut voir que leur confiance n'a fait qu'augmenter. Donc cela a été un facteur déterminant."

À la fin des qualifications, Hamilton a estimé que la marque à l'étoile avait "un peu reculé" au fil du week-end. Un sentiment partagé par James Allison, directeur technique de Mercedes. "Après les EL1, les EL2 ont été un petit peu plus difficiles, et ça ne s'est pas arrangé depuis", a déploré Allison. "Nous avons été à l'affût mais pas vraiment avec le tranchant des dernières courses."

Est-ce Mercedes qui a perdu de la vitesse ou Red Bull qui en a gagné ? À cette question, Allison a répondu : "Probablement un peu des deux. Il faut garder en tête que nous avons utilisé en qualifications des réglages très similaires à ceux des EL1, après avoir légèrement changé de cap entre-temps puis avoir fait machine arrière. Donc je pense que Red Bull a mieux développé son week-end que nous."

Lire aussi :

partages
commentaires

Voir aussi :

L'arrivée de la pluie a inquiété Verstappen
Article précédent

L'arrivée de la pluie a inquiété Verstappen

Article suivant

Bottas s'attend à souffrir derrière les Ferrari et McLaren

Bottas s'attend à souffrir derrière les Ferrari et McLaren
Charger les commentaires
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021