Hamilton : Mercedes a "un peu reculé" au fil des qualifs

Second sur la grille de départ du Grand Prix des États-Unis, Lewis Hamilton n'a pas pu surmonter les difficultés rencontrées par la Mercedes pour empêcher la pole de Max Verstappen.

Avant le Grand Prix des États-Unis et au sortir de la première journée, Mercedes apparaissait comme le grand favori à la pole et à la victoire sur le tracé d'Austin. Une journée plus tard, la hiérarchie n'est sans doute finalement pas aussi claire.

En légère difficulté hier, Max Verstappen n'avait pas montré toute l'étendue de son rythme sur les relais courts lors des EL2, la faute au trafic. Lors des qualifications ce samedi, le Néerlandais a prouvé que sa Red Bull RB16B restait la monoplace à battre en rythme pur puisqu'il a signé la pole position en devançant son dauphin au classement pilotes de deux dixièmes.

Désormais habitué à être devancé dans l'exercice par Verstappen, qui a signé au passage sa neuvième pole de la saison, Lewis Hamilton a surtout retenu, au sortir du cockpit, le positif. En dépit d'une W12 plus en difficulté, il s'est montré satisfait par son ultime tentative qui lui a permis d'assurer la première ligne face à un Sergio Pérez en verve.

"J'ai tout donné aujourd'hui", a-t-il répondu à Danica Patrick, qui assurait les interviews ce samedi sur le Circuit des Amériques. "C'était un peu compliqué au fil des qualifications. Je pense qu'à partir de la Q1, nous avons un petit peu reculé. Et ces gars [les Red Bull] ont été incroyablement rapides, donc j'étais heureux de mon dernier tour."

"Bien entendu, il y a toujours des domaines dans lesquels nous pouvons progresser mais je crois que c'était plus ou moins tout ce que nous pouvions tirer [de la voiture]. Nous allons juste travailler aussi dur que possible. C'est une bonne position pour demain, donc avec un peu de chance ce sera une bonne course jusqu'au premier virage."

Son objectif ? "L'état d'esprit est de gagner la course et d'offrir à ces gars [le public] la meilleure course qu'ils aient jamais vue."

Lire aussi :

Le top 3 des qualifications à Austin

P. Pilote Constructeur Temps Écart
1 Netherlands Max Verstappen Red Bull 1'32.910  
2 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 1'33.119 0.209
3 Mexico Sergio Pérez Red Bull 1'33.134 0.224

partages
commentaires
La grille de départ du GP des États-Unis
Article précédent

La grille de départ du GP des États-Unis

Article suivant

L'arrivée de la pluie a inquiété Verstappen

L'arrivée de la pluie a inquiété Verstappen
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021