La Renault performante au Mugello : une surprise prometteuse

partages
commentaires
La Renault performante au Mugello : une surprise prometteuse
Par :

Daniel Ricciardo s'est battu pour le podium lors du Grand Prix de Toscane, sur un circuit qui ne semblait pas taillé pour la Renault : de quoi être plus optimiste pour les prochaines échéances.

Si Renault F1 avait brillé à Spa-Francorchamps sur une piste à haute vitesse, l'écurie française ne s'attendait pas forcément à être également à un bon niveau de performance sur le Mugello, tracé aux caractéristiques bien différentes. Dans une course certes mouvementée, Daniel Ricciardo s'est longtemps battu pour une place sur le podium lors du Grand Prix de Toscane, cédant finalement face à la Red Bull d'Alexander Albon dans les derniers tours. La compétitivité de la R.S.20 sur le circuit italien donne toutefois beaucoup de motifs de satisfaction car elle illustre les progrès réalisés au niveau de l'appui aérodynamique de la monoplace.

Lire aussi :

"Nous sommes peut-être un peu tristes d'être passés si près d'un podium", admet Ricciardo. "Mais quand on prend du recul et que l'on étudie la performance, c'était un circuit sur lequel nous ne nous attendions pas particulièrement à être compétitifs. C'est un tracé avec plus d'appui, ce pourquoi nous n'avons pas été spécialement forts. Barcelone ou ce type de circuit, ce n'est pas notre point fort, et nous avons donc montré de bons progrès sur ce plan."

"Je crois que c'est vraiment encourageant. Ça nous donne un peu d'optimisme avant d'autres circuits où il faut beaucoup d'appui. Il semble que la voiture soit meilleure. C'est encore très serré dans ce peloton, mais le dimanche, notre rythme de course est solide. Alors si nous nous qualifions un peu plus haut [sur la grille], ça nous mettra en bonne position."

Renault reste dans le match pour la troisième place du championnat constructeurs, même si les problèmes de freins qui ont contraint Esteban Ocon à l'abandon le week-end dernier ont probablement privé l'écurie de bons points supplémentaires. Pour le directeur sportif Alan Permane, le principal enseignement du Mugello demeure la manière dont Ricciardo a pu résister aux Racing Point, particulièrement celle de Sergio Pérez en fin de Grand Prix.

"Nous ne sommes pas suffisamment rapides pour battre les Red Bull ou les Mercedes dans la confrontation directe", explique le Britannique. "C'est ce qui s'est passé dans les 12 derniers tours, c'était une lutte directe [contre Albon]. Mais j'ai dit à l'équipe que nous devrions nous concentrer sur les 5"2 d'avance sur Pérez dans ces 12 derniers tours. C'est ce qui est important, notre course est là."

"C'est dommage de ne pas décrocher un podium, ça aurait été génial, nous nous ne courons malheureusement pas encore contre Red Bull, ni contre Mercedes. Nous courons contre Racing Point, contre McLaren, contre Ferrari, et nous les avons tous battus, c'est ce qui est important."

Sainz "en colère" que Racing Point se sépare de Pérez

Article précédent

Sainz "en colère" que Racing Point se sépare de Pérez

Article suivant

McLaren ne va rien cacher à Sainz avant son départ chez Ferrari

McLaren ne va rien cacher à Sainz avant son départ chez Ferrari
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Lieu Mugello
Pilotes Daniel Ricciardo
Équipes Renault F1 Team
Auteur Basile Davoine