Réactions
Formule 1 GP de Monaco

Ricciardo : "On est allés un peu trop loin avec les réglages"

Dans le rail au début des Essais Libres 2 du Grand Prix de Monaco, Daniel Ricciardo a révélé que son accident avait été causé par des réglages trop ambitieux sur sa McLaren MCL36.

Au début de la deuxième séance d'essais libres du Grand Prix de Monaco, alors que les pilotes se remettaient doucement dans le bain avant d'embarquer dans des simulations de relais de qualifications, Daniel Ricciardo a été victime d'un accident à la Piscine. Entre les deux chicanes qui composent le complexe, le pilote McLaren a perdu le contrôle de sa voiture et a subi un coup de raquette l'ayant envoyé dans le rail, ce qui a immédiatement mis fin à sa séance et privé l'Australien d'un temps de piste très précieux.

Surpris par cet accident, étant donné qu'il est rare de voir des pilotes perdre le contrôle de leur voiture à cet endroit du circuit, Ricciardo le justifie par des réglages trop agressifs : "Lorsque quelqu'un a un accident à cet endroit, c'est généralement à la sortie [de la Piscine], après avoir pris un peu trop de vibreur au virage 14. J'avais déjà commencé à perdre le contrôle avant le virage 13. On est allés un peu trop loin avec les réglages, [les EL1] étaient bons et on a essayé certaines choses en EL2 pour maximiser un peu plus la performance."

"Disons que nous sommes allés trop loin et on ne le savait pas tant que l'on n'avait pas essayé. C'était mon premier tour donc je n'ai pas vraiment pu m'en faire une idée, c'est arrivé tout de suite. Je vais bien, évidemment les gars et les filles ont du travail pour ce soir, mais ça va. Nous serons de retour demain, c'est un peu dommage mais je garde confiance. J'ai eu de bonnes sensations [en EL1] et je peux me relancer avec l'équipe."

Lire aussi :
Daniel Ricciardo, McLaren MCL36

Daniel Ricciardo, McLaren MCL36

Lors de la première séance, Ricciardo avait signé le septième temps, à un dixième de son coéquipier Lando Norris, qui est encore diminué par une angine contractée lors du week-end du Grand Prix d'Espagne. En conséquence, le pilote au numéro 3 n'est pas si abattu que ça à l'issue de la première journée de roulage.

"C'était bien, j'ai apprécié [la première séance]", ajoute-t-il. "Nous étions toujours aux avant-postes et je pense que j'étais en confiance. [Les voitures] sont lourdes, elles sont rigides, la conduite est un peu plus mouvementée est moins amusante... on se bat vraiment contre elles."

"Et avec cette chaleur, c'est très physique. Mais je me suis amusé en EL1. Je regrette d'avoir manqué les EL2 parce que j'avais hâte d'essayer les [pneus] tendres. Nous aurons une nouvelle chance demain et je suis sûr que [l'équipe] réparera la voiture ce soir et la mettra dans une bonne position. Lando a connu de bons EL2 visiblement, donc nous pouvons rebondir."

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Red Bull ne s'attendait pas à un tel écart avec Ferrari
Article suivant La malédiction du vendredi se poursuit pour Bottas

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France