Ross Brawn juge Pierre Gasly "trop bon" pour AlphaTauri

Ross Brawn se dit membre du fan club de Pierre Gasly et lui souhaite de bénéficier d'une meilleure monoplace que l'AlphaTauri. L'Anglais ne croit toutefois pas à son retour chez Red Bull, estimant que "personne ne peut partager l'équipe" de Max Verstappen.

Ross Brawn juge Pierre Gasly "trop bon" pour AlphaTauri

Pierre Gasly a impressionné depuis ses 12 courses difficiles chez Red Bull en 2019. De retour chez Toro Rosso, le Français a conquis son premier podium dans des conditions pluvieuses quelques semaines plus tard, avant un premier succès il y a un an, au GP d'Italie, dans une équipe renommée AlphaTauri. Gasly a continué à briller cette année avec un podium à Bakou et une quatrième place dimanche dernier, faisant de lui le meilleur pilote derrière les représentants des top teams à Zandvoort.

Ross Brawn salue la façon dont le Normand a donné un second souffle à sa carrière depuis deux ans : "Le fan club de Pierre en F1 grandit et je m'en considère membre", explique le directeur sportif de la F1 dans sa chronique sur le site officiel du championnat. "C'est fantastique qu'il se soit relancé après un moment difficile, après avoir perdu sa place dans l'équipe principale de Red Bull, pour remporter sa première course et être aussi constant et fort que ça, avec une voiture qui n'est pas aussi bonne que celle de l'équipe principale. Il faut vraiment le féliciter d'avoir su rester concentré."

Lire aussi :

AlphaTauri a confirmé la présence de Pierre Gasly et Yuki Tsunoda en 2022, ce qui était attendu après la prolongation de Sergio Pérez chez Red Bull et sans pilote semblant prêt pour la F1 dans le Junior Team de la boisson autrichienne. Gasly est dans une certaine impasse dans la filière Red Bull, son retour dans l'équipe de Milton Keynes apparaissant peu probable après l'échec de 2019, mais Brawn estime qu'il mérite mieux qu'une AlphaTauri et que son avenir passera peut-être par un changement d'univers.

"Quelque chose se passera pour lui", prédit l'Anglais. "Il ne pourra pas rester dans la famille si l'opportunité de retrouver l'équipe Red Bull ne se présente pas. Je pense qu'il est trop bon pour ça. Je pense qu'une opportunité se présentera à un moment donné. Il fait un travail exceptionnel."

Et pour l'ancien directeur technique et patron d'équipe, un retour chez Red Bull ne serait pas la meilleure option pour Gasly face à un Max Verstappen habitué à dominer largement ses coéquipiers depuis le départ de Daniel Ricciardo. "On peut voir que personne ne peut partager l'équipe avec Max", estime Brawn. "Il y a une accumulation. J'ai vu ça avec Michael Schumacher et ses coéquipiers."

"La différence entre deux pilotes d'une même équipe peut être minime, mais pour une raison ou une autre, elle est amplifiée par la frustration de ne jamais pouvoir combler l'écart avec ces pilotes vraiment exceptionnels. On finit par en faire trop ou par surcompenser, et ça vous nuit. On l'a vu avec Pierre et Alex Albon, et on le voit avec Sergio. Max est tout simplement exceptionnel et c'est dur de se mesurer à lui dans la même équipe."

Lire aussi :

partages
commentaires

Voir aussi :

Mattia Binotto : La transition vers des carburants durables est un "enjeu majeur"

Article précédent

Mattia Binotto : La transition vers des carburants durables est un "enjeu majeur"

Article suivant

Pourquoi Alfa Romeo a choisi Bottas comme leader

Pourquoi Alfa Romeo a choisi Bottas comme leader
Charger les commentaires
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021