Russell "convaincu" que son avenir sera scellé prochainement

George Russell assure qu'une décision concernant son avenir en Formule 1 sera prise pendant la pause estivale, alors que les rumeurs sur un transfert chez Mercedes vont bon train.

Russell "convaincu" que son avenir sera scellé prochainement

Au sujet des rumeurs sur le coéquipier de Lewis Hamilton pour la saison 2022, le nom de George Russell ne cesse d'être cité. Membre du programme des jeunes pilotes de Mercedes depuis 2017, le Britannique a signé plusieurs belles performances avec Williams ces derniers temps et a impressionné au Grand Prix de Sakhir 2020, en remplaçant au pied levé un Hamilton touché par le COVID. De plus, les récents résultats de Valtteri Bottas, le coéquipier actuel du septuple Champion du monde, ne sont pas mirifiques.

Le Grand Prix de Hongrie, disputé ce week-end, marque la dernière course avant la pause estivale de quatre semaines, une période où la plupart des accords entre pilotes et équipes sont passés. Il y a peu, Russell avait fait part de son envie qu'une décision soit prise avant le début de cette pause or, lorsqu'il a été interrogé à nouveau dans le paddock du Hungaroring, le pilote Williams a révélé que la situation n'avait pas progressé. "Je suppose qu'il y aura une décision prise pendant la pause estivale", a commenté le pilote.

"Si quelque chose est annoncé en ce qui concerne mon avenir, c'est un autre sujet. Ce n'est jamais un processus simple pour un pilote ou une équipe. Je suis sûr qu'une décision sera prise cet été, mais quand sera-t-elle annoncée ? Ce week-end, je suis seulement concentré sur le fait de m'amuser et d'essayer de marquer quelques points."

Hamilton est favorable au maintien de Bottas chez Mercedes, les deux hommes entretenant une bonne relation depuis que le Finlandais a rejoint l'écurie en 2017 à la suite de la retraite de Nico Rosberg. La cohabitation entre l'Allemand et le Britannique avait vite tourné au vinaigre lorsque les deux hommes s'étaient mis à se battre pour le championnat au début de l'ère turbo hybride. Mais si ses "ambitions" de remporter le titre mondial sont "parfaitement claires", Russell a assuré qu'il ne ferait pas passer cet objectif personnel avant les besoins de son équipe.

"Je veux devenir Champion du monde de Formule 1, mais je ne ferais jamais passer mon propre agenda ou mes propres objectifs avant ceux de l'équipe, peu importe qui est mon coéquipier", a-t-il expliqué. "Et c'est la même chose ici, chez Williams, aujourd'hui. Je ne ferais jamais rien pour nuire à ma relation avec mon coéquipier. Pour être en mesure d'atteindre vos propres objectifs, vous avez besoin que l'équipe fonctionne parfaitement. Si l'équipe réussit, alors, en tant que pilote, vous avez une chance. Mais comme je l'ai dit, je ne mettrai jamais mes objectifs personnels au-dessus de tout."

Lire aussi :

Capito souhaite un volant Mercedes pour Russell

George Russell a disputé 47 Grands Prix pour Williams depuis la saison 2019. Et même si le Britannique n'a pas été l'auteur du meilleur résultat de l'équipe sur ces trois dernières années (l'honneur revenant à Robert Kubica avec une dixième place au Grand Prix d'Allemagne 2019), il a réalisé d'excellentes performances en course et en qualifications. Le pilote a notamment signé le huitième temps des qualifications du Grand Prix de Grande-Bretagne, malgré une monoplace pointant à l'avant-dernière place du classement général.

Le transfert de Russell chez Mercedes serait donc une énorme perte pour Williams. Pourtant, Jost Capito aimerait que Russell ait la chance d'impressionner ses pairs chez Mercedes. Le directeur d'équipe a ajouté que quelle que soit la décision prise par son pilote, Williams le soutiendrait.

"Je veux que George obtienne ce volant [chez Mercedes], parce qu'il est au moment de sa carrière où il peut évoluer dans une équipe de pointe et se battre pour le championnat", a affirmé l'Allemand. "Je ne retiendrai jamais un pilote s'il avait ce genre d'opportunité. Du côté de l'équipe, bien sûr que nous aimerions le garder. Mais s'il va chez Mercedes, il aura tout notre soutien."

Avec Christian Nimmervoll et Luke Smith

partages
commentaires
Sainz change de moteur après une alerte chez Ferrari

Article précédent

Sainz change de moteur après une alerte chez Ferrari

Article suivant

EL3 - Meilleur temps pour Hamilton, Schumacher dans le mur

EL3 - Meilleur temps pour Hamilton, Schumacher dans le mur
Charger les commentaires
Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire Prime

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire

La Formule 1 reprend ses droits pour le Grand Prix de Russie, deux semaines après le dernier épisode du combat entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Alors que les incidents de Silverstone et de Monza ont suscité la controverse, ils manquaient heureusement d'un élément qui, jusqu'à présent, sépare la lutte pour le titre de 2021 des pires exemples de batailles peu glorieuses...

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Formule 1
22 sept. 2021
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021