Réactions
Formule 1 GP de Singapour

Russell juge Ferrari favori : le moteur n'était pas "au maximum"

Pour George Russell, Ferrari avance désormais en favori au Grand Prix de Singapour, le Britannique ayant l'impression que la Scuderia en a encore sous le pied.

George Russell, Mercedes F1 W14

Le Grand Prix de Singapour 2023 de F1 a commencé de façon plutôt étonnante avec une écurie Red Bull ne figurant même pas dans le top 6 après les Essais Libres 2. En attendant les qualifications de ce samedi, les spéculations vont bon train sur la réalité de la hiérarchie de cette 15e épreuve de la saison.

Ferrari semble avoir pris les commandes, les deux pilotes de la Scuderia ayant signé le doublé dans cette même séance, la seule de nuit avant les qualifications, deux dixièmes devant la Mercedes de George Russell et trois dixièmes devant l'Aston Martin de Fernando Alonso. Pour le Britannique, il est clair que l'écurie italienne se pose en favorite du GP, d'autant plus qu'il croit que Carlos Sainz et Charles Leclerc ont été loin de tout donner.

"Ferrari semble être favori pour l'instant", a déclaré Russell. "Je ne crois pas que leur unité de puissance ait été au maximum non plus, alors ils ont sûrement quelques dixièmes de plus sous le coude. La bataille est donc probablement pour la deuxième ligne. Mais on ne sait jamais ce qui va arriver."

"Et les pneus sont la clé. Quand on a les C5 – le composé le plus tendre – et qu'on les met pile à la bonne température, on peut trouver des dixièmes de seconde si facilement ! Il faut juste trouver les réglages parfaits et essayer de réussir absolument tous les tours pour nous retrouver dans une bonne position."

Sur le plan personnel, Russell affirme avoir connu son "meilleur vendredi de l'année", avant d'expliquer : "C'est vraiment très serré entre, probablement, cinq écuries actuellement. C'est vraiment passionnant ! Il va falloir travailler dur ce soir, essayer de gagner ces derniers millièmes de seconde pour demain."

Lewis Hamilton dans les rues de Singapour.

Lewis Hamilton dans les rues de Singapour.

Quant au comportement des pneus, sur un tracé amputé de quatre virages particulièrement exigeants dans le dernier secteur, il indique : "Oui [les pneus se comportent bien], mais la dégradation est relativement élevée. En général, elle l'est toujours le vendredi. Tout le monde attaque vraiment fort pour trouver ces limites. Je suis sûr que ce sera légèrement plus facile samedi, mais dans l'état actuel des choses, ça paraît assez serré entre un et deux arrêts. J'espère que ça va rester pareil, car ce sera un peu plus intéressant."

Du côté de Lewis Hamilton, cinquième à 0"465 de Sainz, la journée a également été positive même s'il attend de voir s'il sera possible de réduire l'écart d'ici demain : "En fait, ça a été une très bonne journée, vraiment sans accroc. Je pense qu'on l'a commencée du bon pied ; la voiture a progressé des EL1 aux EL2, ce qui n'est pas si souvent le cas. Je pense donc que l'on a une bonne plateforme à partir de laquelle travailler. On est un peu en deçà des Ferrari, mais on va travailler ce soir pour voir si on peut réduire cet écart."

"Je pense qu'on est très proches des trois ou quatre meilleures écuries – du moins très, très proches, à un dixième environ les uns des autres", a-t-il ajouté. "Je suis vraiment enthousiaste pour demain, il faut juste s'assurer d'être raisonnables quant aux modifications que l'on fait."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Discrimination : la FIA adresse un avertissement formel à Marko
Article suivant Ferrari oscille entre surprise et méfiance à Singapour

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France