Russell chez Mercedes : "Devenir un meilleur pilote"

George Russell est forcément ravi de l'opportunité qui lui est donnée de rejoindre l'écurie Mercedes pour le Grand Prix de Sakhir, et il compte en tirer le meilleur.

Russell chez Mercedes : "Devenir un meilleur pilote"

Lewis Hamilton ayant déclaré forfait pour le Grand Prix de Sakhir après avoir été testé positif au coronavirus, Mercedes devait prendre une décision sur l'identité du coéquipier de Valtteri Bottas ce week-end. Une option évidente était le pilote de réserve Stoffel Vandoorne, qui sera sur place de toute façon, tandis que Nico Hülkenberg, intérimaire de luxe pour Racing Point lors de trois Grands Prix cette année, était également un candidat viable.

Lire aussi :

C'est finalement sur son protégé George Russell que la marque à l'étoile a jeté son dévolu, après avoir trouvé un accord avec l'écurie Williams, pour laquelle court habituellement le jeune Anglais. Ce dernier, impressionnant depuis ses débuts en Formule 1 mais n'ayant toujours pas marqué le moindre point au volant de monoplaces modestes, se retrouve propulsé à l'autre extrémité de la grille.

"Tout d'abord, je veux dire un immense merci à tout le monde chez Williams pour m'avoir donné cette opportunité", déclare Russell. "Je vais peut-être porter une combinaison différente ce week-end, mais je suis pilote Williams et je soutiendrai mon équipe sans réserve. Je vois cela comme une excellente opportunité d'apprendre de la meilleure écurie de la grille actuellement et d'en devenir un meilleur pilote, avec encore plus d'énergie et d'expérience, pour aider à pousser Williams davantage vers l'avant de la grille. Un grand merci également à Mercedes de me faire confiance."

Jack Aitken, pilote d'essais Williams

Avec l'effet domino qu'engendre cette décision de Mercedes, c'est un compatriote de George Russell et coéquipier de ce dernier en GP3 et en F2, Jack Aitken, qui est logiquement choisi par Williams pour le remplacer, puisqu'il est pilote de réserve de l'écurie. Âgé de 25 ans, ce double Champion de Formule Renault et vice-Champion GP3 va faire ses débuts dans l'élite, malgré une saison 2020 décevante en F2, où il n'est que 14e du championnat avec deux podiums à son actif.

"Je suis absolument ravi d'avoir l'opportunité de faire mes débuts avec Williams ce week-end et je suis extrêmement content que George ait sa chance également", se félicite Aitken. "Je suis vraiment sincère quand je dis que je me sens chez moi depuis que j'ai rejoint Williams cette année. Avoir l'opportunité d'aider l'équipe à marquer enfin des points est extrêmement satisfaisant, c'est le moins que je puisse dire. Je vais faire tout mon possible pour me préparer lors des jours à venir, mais à vrai dire, j'ai le sentiment d'être prêt depuis Melbourne."

partages
commentaires
C'est officiel, il y aura un Schumacher en F1 en 2021 !
Article précédent

C'est officiel, il y aura un Schumacher en F1 en 2021 !

Article suivant

Pérez a déjà des options pour 2022 en cas d'année sabbatique

Pérez a déjà des options pour 2022 en cas d'année sabbatique
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021