Formule 1 GP d'Émilie-Romagne

Sainz amusé par les rumeurs sur son contrat avec Ferrari

Carlos Sainz a révélé que les rumeurs selon lesquelles lui et Ferrari n'arrivaient pas à tomber d'accord sur les termes de son nouveau contrat l'avaient fait beaucoup rire.

Carlos Sainz Jr., Ferrari dans le paddock

En rejoignant la Scuderia Ferrari en 2021, Carlos Sainz s'engageait dans une aventure de deux ans avec le Cheval Cabré. Et puisque l'Espagnol a satisfait ses employeurs pour la première année de son contrat en décrochant quatre podiums et en devançant son coéquipier Charles Leclerc au championnat, l'annonce d'une prolongation s'est rapidement fait attendre.

À plusieurs reprises, de la fin de la campagne 2021 à la présentation de la nouvelle F1 de Ferrari, la Scuderia et son pilote ont précisé que les discussions étaient en cours, sans toutefois en dire davantage. Ce n'est qu'au Grand Prix de Bahreïn, manche d'ouverture de la saison 2022 et qui s'est conclue par le premier doublé Ferrari en plus de deux ans, que Mattia Binotto a repris la parole, cette fois-ci pour annoncer qu'un accord avait été trouvé. "Il ne s'agit que de le mettre sur papier", avait même ajouté le directeur d'équipe.

Pourtant, de récentes rumeurs provenant de médias allemands ont affirmé que cet accord tant attendu n'était pas encore trouvé, avançant que les deux parties éprouvaient des difficultés à définir la nature exacte de l'extension de deux ans souhaitée par le pilote espagnol. Mais tout doute sur la prolongation de ce dernier a fini par être dissipé ce jeudi, lorsqu'il a été annoncé que Sainz serait associé à Leclerc pour deux années de plus, le nouveau contrat de l'Espagnol prenant désormais fin en 2024.

"Vous pouvez imaginer à quel point j'ai ri chez moi quand les gens ont commencé à écrire ces choses-là", a-t-il confié à Imola au sujet de ces rumeurs. "Parce que tout était presque fait et nous ne faisions qu'attendre Imola pour l'annoncer. Un moment drôle, comme toujours en Formule 1, avec les ragots et tout ça."

Carlos Sainz, Ferrari F1-75

Carlos Sainz, Ferrari F1-75

Comme l'a précisé le pilote Ferrari, les deux parties n'ont fait que patienter jusqu'au Grand Prix d'Émilie-Romagne, qui se déroule sur l'Autodromo Enzo e Dino Ferrari d'Imola, pour faire cette annonce devant les tifosi. "J'imagine qu'après une première année si bonne, ça a été facile [de me prolonger]", a estimé Sainz. "Pour les deux parties, il a été assez facile de se mettre d'accord pendant l'hiver. C'était l'idéal d'avoir l'opportunité d'annoncer cela à un endroit comme Imola, devant les tifosi, lors d'un week-end comme cela. Donc nous avons mis en place un bon plan pour faire l'annonce ici."

Maintenant qu'il est assuré de passer, au minimum, quatre ans à Maranello, Sainz s'est réjoui de cette stabilité. Sur ses sept années complètes en catégorie reine, l'Espagnol n'a jamais passé plus de trois saisons dans la même structure et, surtout, a connu quatre écuries. Comme il l'a assuré à Motorsport.com, la stabilité, "c'est la clé".

"Ce n'est pas un secret que, ces derniers temps, non seulement moi mais aussi d'autres pilotes avons dit qu'il était important pour un pilote de se concentrer pleinement sur la performance, sur la course, et de ne pas devoir trop réfléchir à ce que l'avenir nous réserve. Et en ce qui me concerne, depuis [mes années] McLaren, je me suis beaucoup exprimé en faveur [de la stabilité des contrats]. Pour être honnête, pendant tout cet hiver, j'étais assez confiant que nous allions [prolonger] donc ce n'est pas comme si j'étais inquiet lors des trois premières courses. Mais cela vous donne toujours ce petit coup de pouce supplémentaire."

Avec Alex Kalinauckas, Jonathan Noble et Luke Smith

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent F1 22 : premières images et date de sortie
Article suivant Prolongation de Sainz : "Normale" pour Schumacher, Leclerc "heureux"

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France