Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
48 jours
09 mai
Prochain événement dans
66 jours
C
GP d'Azerbaïdjan
06 juin
Course dans
97 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
104 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
122 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
139 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
153 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
181 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
188 jours
12 sept.
Course dans
195 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
209 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
213 jours
10 oct.
Course dans
223 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
237 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
244 jours
07 nov.
Course dans
251 jours

Sainz : Norris a montré qu'il était "un vrai gentleman"

Carlos Sainz a particulièrement apprécié la manière dont son coéquipier Lando Norris a réagi après le podium décroché à Interlagos.

partages
commentaires
Sainz : Norris a montré qu'il était "un vrai gentleman"

Dix jours après avoir décroché son premier podium en Formule 1, alors qu'il était parti dernier sur la grille, Carlos Sainz a salué le comportement de son coéquipier Lando Norris, qui n'a pas hésité une seconde à se mêler à la fête. Pourtant, le Britannique avait de quoi être frustré, lui qui était parti bien plus haut sur la grille, mais qui avait finalement dû se résoudre à laisser passer l'Espagnol durant la course, compte tenu du rythme différent des deux hommes.

"Je dois dire que Lando s'est comporté comme un gentleman toute la journée, il avait le sourire alors que je suis certain que ce n'était pas facile", souligne Sainz. "Mais il était vraiment heureux pour l'équipe, content pour moi, et c'est chouette à voir. C'est un vrai gentleman, même si on dirait que c'est un gamin !"

Lire aussi :

Quatrième sous le drapeau à damier, Sainz a été privé de la cérémonie du podium puisque la décision des commissaires de sanctionner Lewis Hamilton pour son accrochage avec Alexander Albon est tombée plus tard. Il a toutefois pu récupérer le trophée et sabrer le champagne ensuite sur le podium d'Interlagos : "C'était différent de ce que j'imaginais pour mon premier podium, mais c'est quelque chose que je n'oublierai jamais".

"Il y a eu une très, très longue attente ; en tout cas c'est l'impression que j'ai eue", ajoute Sainz, qui était lui-même sous enquête. "Mais en même temps, une fois que j'ai su que Hamilton était pénalisé, je savais que le podium était pour moi. Je savais que j'avais respecté les drapeaux jaunes. Bien sûr, je veux signer un podium à la régulière dès que possible, mais savourer ce premier podium avec 60 ou 70 personnes qui chantent et qui boivent du champagne, j'ai beaucoup apprécié. Même si j'aime bien Max [Verstappen] et Pierre [Gasly], j'ai aimé partager le podium avec mon équipe."

"C'était bien, aussi bien que ça pouvait l'être, car faire un podium en partant dernier, on ne s'y attend jamais. Mais franchement, cette année nous avons été si souvent les meilleurs des autres que j'aurais été très en colère si nous n'avions pas accroché le podium sur la seule course où quelque chose se produit devant. Dieu merci, nous avons réussi. C'était un effort formidable de la part de tout le monde. J'ai vu beaucoup de sourires, énormément d'énergie, de motivation chez tout le monde [à Woking]. Nous sommes tous d'accord pour dire que nous voulons un podium à la régulière, sans dépendre des autres équipes, et nous voulons continuer à nous renforcer."

Avant le dernier Grand Prix de la saison ce week-end à Abu Dhabi, Sainz est à égalité de points avec Gasly dans la lutte qui les oppose pour la sixième place du championnat, et avec 11 longueurs d'avance sur Albon.

"C'est une lutte intéressante", commente le pilote McLaren. "Pour moi, c'est déjà un succès de me battre avec ces deux-là, qui ont piloté pour Red Bull. Ca veut dire que cette année, nous avons fait les choses correctement, et ça me donne l'opportunité de me battre pour une place à laquelle nous n'aurions vraiment pas pensé en début de saison. Mais en même temps, maintenant que nous avons une chance, il faut la saisir."

Russell incertain, Sirotkin pourrait le remplacer chez Williams

Article précédent

Russell incertain, Sirotkin pourrait le remplacer chez Williams

Article suivant

McLaren promet une livrée "percutante et visible" en 2020

McLaren promet une livrée "percutante et visible" en 2020
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Carlos Sainz Jr. , Lando Norris
Équipes McLaren
Auteur Basile Davoine
La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix Prime

La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix

Pour la beauté du geste avant l'interdiction définitive de nombreuses aides en 1994, Benetton voulait faire rouler en Grand Prix sa B193C en fin de saison 1993, ce qui aurait fait d'elle la première voiture à quatre roues directrices à prendre un départ en F1...

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
14h
Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus Prime

Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus

À première vue, la nouvelle Red Bull pour la saison 2021 de F1 semble très similaire à la monoplace de l'an passé, mais un examen attentif révèle qu'il y a en réalité beaucoup de choses intéressantes.

Formule 1
24 févr. 2021
Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons Prime

Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons

Comme les autres monoplaces présentées jusque-là, l'Alfa Romeo C41 dévoilée ce lundi en Pologne s'apparente davantage à une évolution qu'à une révolution.

Formule 1
23 févr. 2021
Qualifs sur un tour : l'échec d'une idée qui avait du bon Prime

Qualifs sur un tour : l'échec d'une idée qui avait du bon

Apparues en 2003 en Formule 1, les qualifications sur un tour suscitèrent controverse et bricolage absurde. Pourtant, elles auraient pu faire la part belle à quelques principes malheureusement vite oubliés.

Formule 1
21 févr. 2021
Comment l'imposant projet Toyota F1 a capoté Prime

Comment l'imposant projet Toyota F1 a capoté

Alors que Honda s'apprête à quitter la Formule 1 (encore une fois !) fin 2021, retour sur les exploits d'un autre constructeur japonais qui a dépensé trop d'argent, s'est adapté trop lentement, a trop peu accompli et est parti trop tôt à cause d'une crise économique...

Formule 1
20 févr. 2021
Comment AlphaTauri s'est adapté aux nouvelles règles F1 Prime

Comment AlphaTauri s'est adapté aux nouvelles règles F1

AlphaTauri a présenté son AT02, et une nouvelle livrée, avec la volonté de s'installer dans la bataille du milieu de peloton. Même s'il y a peu de pièces totalement nouvelles sur le rendu informatique, quelques indices indiquent sans doute des changements à venir...

Formule 1
19 févr. 2021
Quand Ocon faisait une apparition infructueuse en FR3.5 Prime

Quand Ocon faisait une apparition infructueuse en FR3.5

Dans son ascension vers la Formule 1, Esteban Ocon a fait une apparition en Formule Renault 3.5 en parallèle de sa campagne victorieuse en F3 Europe. Ses deux meetings dans la discipline n'ont pas été couronnés de succès mais lui ont beaucoup appris.

Formula V8 3.5
18 févr. 2021