Sainz : Norris a montré qu'il était "un vrai gentleman"

Carlos Sainz a particulièrement apprécié la manière dont son coéquipier Lando Norris a réagi après le podium décroché à Interlagos.

Sainz : Norris a montré qu'il était "un vrai gentleman"

Dix jours après avoir décroché son premier podium en Formule 1, alors qu'il était parti dernier sur la grille, Carlos Sainz a salué le comportement de son coéquipier Lando Norris, qui n'a pas hésité une seconde à se mêler à la fête. Pourtant, le Britannique avait de quoi être frustré, lui qui était parti bien plus haut sur la grille, mais qui avait finalement dû se résoudre à laisser passer l'Espagnol durant la course, compte tenu du rythme différent des deux hommes.

"Je dois dire que Lando s'est comporté comme un gentleman toute la journée, il avait le sourire alors que je suis certain que ce n'était pas facile", souligne Sainz. "Mais il était vraiment heureux pour l'équipe, content pour moi, et c'est chouette à voir. C'est un vrai gentleman, même si on dirait que c'est un gamin !"

Lire aussi :

Quatrième sous le drapeau à damier, Sainz a été privé de la cérémonie du podium puisque la décision des commissaires de sanctionner Lewis Hamilton pour son accrochage avec Alexander Albon est tombée plus tard. Il a toutefois pu récupérer le trophée et sabrer le champagne ensuite sur le podium d'Interlagos : "C'était différent de ce que j'imaginais pour mon premier podium, mais c'est quelque chose que je n'oublierai jamais".

"Il y a eu une très, très longue attente ; en tout cas c'est l'impression que j'ai eue", ajoute Sainz, qui était lui-même sous enquête. "Mais en même temps, une fois que j'ai su que Hamilton était pénalisé, je savais que le podium était pour moi. Je savais que j'avais respecté les drapeaux jaunes. Bien sûr, je veux signer un podium à la régulière dès que possible, mais savourer ce premier podium avec 60 ou 70 personnes qui chantent et qui boivent du champagne, j'ai beaucoup apprécié. Même si j'aime bien Max [Verstappen] et Pierre [Gasly], j'ai aimé partager le podium avec mon équipe."

"C'était bien, aussi bien que ça pouvait l'être, car faire un podium en partant dernier, on ne s'y attend jamais. Mais franchement, cette année nous avons été si souvent les meilleurs des autres que j'aurais été très en colère si nous n'avions pas accroché le podium sur la seule course où quelque chose se produit devant. Dieu merci, nous avons réussi. C'était un effort formidable de la part de tout le monde. J'ai vu beaucoup de sourires, énormément d'énergie, de motivation chez tout le monde [à Woking]. Nous sommes tous d'accord pour dire que nous voulons un podium à la régulière, sans dépendre des autres équipes, et nous voulons continuer à nous renforcer."

Avant le dernier Grand Prix de la saison ce week-end à Abu Dhabi, Sainz est à égalité de points avec Gasly dans la lutte qui les oppose pour la sixième place du championnat, et avec 11 longueurs d'avance sur Albon.

"C'est une lutte intéressante", commente le pilote McLaren. "Pour moi, c'est déjà un succès de me battre avec ces deux-là, qui ont piloté pour Red Bull. Ca veut dire que cette année, nous avons fait les choses correctement, et ça me donne l'opportunité de me battre pour une place à laquelle nous n'aurions vraiment pas pensé en début de saison. Mais en même temps, maintenant que nous avons une chance, il faut la saisir."

partages
commentaires
Russell incertain, Sirotkin pourrait le remplacer chez Williams
Article précédent

Russell incertain, Sirotkin pourrait le remplacer chez Williams

Article suivant

McLaren promet une livrée "percutante et visible" en 2020

McLaren promet une livrée "percutante et visible" en 2020
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021