Formule 1 GP de Las Vegas

Carlos Sainz pénalisé suite à l'incident des EL1

Carlos Sainz va être pénalisé sur la grille pour avoir changé de batterie à la suite de l'incident dont il a été victime en EL1, malgré ces circonstances hors de son contrôle et de celui de son écurie.

La voiture de Carlos Sainz, Ferrari SF-23, est ramenée au stand après un contact avec une plaque d'égout

Carlos Sainz et la Scuderia auront perdu gros lors de cette séance d'Essais Libres 1 du Grand Prix de Las Vegas, qui n'a duré que quelques minutes. En cause, une valve d'évacuation des eaux qui s'est descellée, l'incident provoquant des dégâts sur plusieurs monoplaces ; la Ferrari de l'Ibère a été la plus durement touchée en percutant l'élément perturbateur de plein fouet.

Le châssis de la monoplace #55 a été irrémédiablement endommagé, tout comme la cellule de survie et le baquet du pilote. L'unité de puissance n'était pas en reste, avec des dégâts insurmontables sur le moteur à combustion interne, la batterie et l'unité de contrôle électronique. Cela entraîne non seulement des coûts majeurs pour Ferrari mais aussi un désavantage sportif évident compte tenu du fait que l'utilisation de pièces moteur est fortement restreinte sur l'ensemble de la saison.

La nouvelle batterie dépasse d'ailleurs le quota, et puisque la responsabilité de l'incident incombe aux organisateurs du Grand Prix, Ferrari a demandé une dérogation pour pouvoir monter cette pièce sans pénalité. Dérogation rejetée par les commissaires, pour une raison très simple : "Bien que les dégâts aient été causés par ces circonstances externes extrêmement inhabituelles, l'Article 2.1 du Règlement Sportif de la Formule 1 oblige tous les officiels, y compris les commissaires, à appliquer le règlement tel qu'il est écrit. Par conséquent, la pénalité obligatoire spécifiée par l'Article 28.3 du Règlement Sportif doit être appliquée."

"Les commissaires notent que s'ils avaient eu autorité pour accorder une dérogation, dans ce qu'ils considèrent en l'occurrence comme des circonstances atténuantes, inhabituelles et malchanceuses, ils l'auraient fait ; cependant, la réglementation ne permet pas une telle mesure." Sainz devrait donc reculer de dix places sur la grille de départ.

La monoplace de Carlos Sainz, Ferrari SF-23, est évacuée après avoir heurté une bouche d'égout

La Ferrari de Carlos Sainz

Voilà qui n'apaisera pas le courroux du directeur d'équipe Frédéric Vasseur. "La situation est que nous avons complètement endommagé la monocoque, le moteur, la batterie. Et je trouve ça tout simplement inacceptable", s'est désolé le Français. "C'est très dur pour nous. Ça va nous coûter une fortune. La séance de Carlos est foutue en l'air. Nous n'allons certainement pas participer aux EL2, il faut changer le châssis. OK, le spectacle est le spectacle, et tout se passe bien, mais je trouve ça tout simplement inacceptable pour la F1 aujourd'hui."

"Ça, ce sont des dégâts matériels", a-t-il ajouté au micro de Canal+. "Je pense qu'on a plus été choqués par le fait que Carlos avait du mal à respirer après l'accident dans la voiture. Je pense qu'il a été surpris plus qu'autre chose. Rétrospectivement, on s'est fait un peu peur avec ce qui aurait pu se passer de plus sérieux."

La séance d'Essais Libres 2 du Grand Prix de Las Vegas démarrera finalement à 2h30, heure locale, soit 11h30 en France.

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Wolff : L'incident des EL1 "n'entache pas la réputation" de la F1
Article suivant Tous les fans ont été évacués du circuit avant les EL2

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France