Haas convaincu que Hülkenberg sera "directement dans le coup"

Selon Günther Steiner, directeur de l'équipe Haas, sa nouvelle recrue Nico Hülkenberg ne sera pas en difficulté en 2023 en dépit de ses cinq apparitions en Grand Prix depuis la saison 2019.

Nico Hulkenberg, Haas F1 Team

Après un long suspense, Mick Schumacher a fini par perdre sa place chez Haas. L'Allemand n'a pas su convaincre les dirigeants de l'équipe, qui ont opté pour l'expérience en recrutant Nico Hülkenberg pour 2023. Ce choix peut surprendre puisque, du haut de ses 35 ans, l'Allemand n'a plus disputé une saison en tant que titulaire depuis 2019, lorsqu'il faisait équipe avec Daniel Ricciardo chez Renault.

Hülkenberg a eu plusieurs occasions de piloter une F1 par la suite, toutefois cela s'est limité à cinq apparitions en Grand Prix entre 2020 et 2022 pour remplacer des pilotes touchés par le Covid. Mais cette absence prolongée, en plus d'un manque évident de kilométrage au volant des voitures de nouvelle génération, n'inquiète pas Günther Steiner.

"Nous en avons également tenu compte mais lorsqu'il est revenu pour remplacer des pilotes ces dernières années, il a tout de suite été au niveau", a précisé le directeur de Haas F1, interrogé par Motorsport.com.

GP d'Arabie saoudite 2022 : la dernière course de Nico Hülkenberg en F1.

GP d'Arabie saoudite 2022 : la dernière course de Nico Hülkenberg en F1.

Appelé par Racing Point à trois reprises en 2020, Hülkenberg avait inscrit dix points et s'était notamment illustré en prenant la troisième place aux qualifications du Grand Prix du 70e Anniversaire, à Silverstone. Deux ans plus tard, il était de retour dans la même structure, rebaptisée Aston Martin, sans se placer dans le top 10 en deux tentatives néanmoins.

Le pilote allemand s'est déjà familiarisé avec sa nouvelle équipe en prenant part à la journée d'essais d'après-saison 2022 organisée à Abu Dhabi. Auteur du 19e temps après 110 tours parcourus, Hülkenberg a reconnu que les exigences des nouvelles F1 avaient laissé des traces sur lui. Mais Steiner estime que tout rentrera dans l'ordre lors de la prochaine séance d'essais privés, fin février, à Bahreïn.

"Nous aurons également des essais de pré-saison à Bahreïn [en 2023], je pense qu'il sera directement dans le coup", a ajouté Steiner. "Sur le plan physique, ces F1 sont assez exigeantes, il lui faudra un certain temps pour s'y habituer car la seule façon d'entraîner les muscles est de piloter les voitures. Nous verrons cela la saison prochaine, au moment venu, mais il est plutôt en forme."

Propos recueillis par Luke Smith

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Brown : "McLaren a tout essayé" avec Ricciardo
Article suivant McNish revient sur la préparation "très intense" d'Audi

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France