Steiner dénonce une "très mauvaise décision" contre Grosjean

partages
commentaires
Steiner dénonce une "très mauvaise décision" contre Grosjean
Par :
31 mars 2019 à 08:49

Le directeur de l'écurie Haas est particulièrement remonté contre les commissaires du Grand Prix de Bahreïn après la sanction infligée à Romain Grosjean, et plus particulièrement le point de pénalité sur sa licence.

Huitième de la séance de qualifications à Bahreïn, Romain Grosjean devra s'élancer depuis la 11e place sur la grille suite à une pénalité dont il a écopé samedi soir. Le Français a été épinglé pour avoir gêné le tour rapide de Lando Norris, qui arrivait derrière lui dans le dernier virage lors de sa première tentative en Q1.

Le pilote Haas n'a pas été prévenu par son équipe de l'arrivée de la McLaren à vive allure derrière lui, et il a également mis en cause le comportement de Sebastian Vettel quelques instants auparavant, à l'origine selon lui de son ralentissement.

Voir aussi :

"Je pense que c'est Vettel qui a mis le bazar, il n'a pas vraiment respecté la règle tacite qui dit que l'on ne dépasse pas avant le dernier virage", a expliqué Grosjean. "Il a doublé la file, il est arrivé devant moi, ce qui m'a obligé à attendre trois ou quatre secondes de plus. Nous n'avions pas tenu compte du fait que Vettel ferait ça, donc nous pensions être loin de Norris. C'est probablement pour ça qu'ils [l'équipe] ne m'ont pas dit que Norris était dans un tour rapide." 

Un point sur la licence qui ne passe pas

Grosjean a subi une pénalité de trois places, accompagnée d'un point sur sa licence comme cela se fait automatiquement pour ce genre de cas. Un cas de figure qui ne passe pas du tout chez Haas, alors que le compteur de son pilote est désormais de huit points de pénalité jusqu'au Grand Prix d'Espagne. D'ici cette échéance, Grosjean devra donc se montrer prudent pour ne pas atteindre la barre fatidique des 12 points, synonyme de course de suspension.

Ayao Komatsu, responsable de l'ingénierie de course chez Haas F1, avec Guenther Steiner, team principal de Haas F1

"Il n'a rien fait de mal", fulmine Günther Steiner, directeur de l'écurie Haas. "Il n'y a pas eu d'ordre radio. Pourquoi devrait-il prendre un point [de pénalité] ? Ça donne l'impression de s'en prendre à quelqu'un. C'est complètement déplacé. C'est une très mauvaise décision. On peut discuter des trois places sur la grille, mais lui donner un point… les mecs ? Où vivons-nous ?"

Steiner assure qu'il était inutile de tenter de discuter de la sanction avec les commissaires, et se dit d'autant plus déçu que des discussions ont eu lieu vendredi avec la FIA pour évoquer l'approche à adopter sur le plan des pénalités.

"On essaie de discuter avec eux [les commissaires], mais quand on ne veut pas comprendre, on ne comprend pas ; je ne sais pas", rumine-t-il. "Ils ont eu une réunion avec les pilotes [vendredi], durant laquelle il y a eu de bonnes discussions, mais je ne sais pas de quoi ils ont parlé, on dirait qu'ils ont gaspillé beaucoup de temps. Ils parlent, ils parlent, puis ils font ce qu'ils veulent sans prendre en compte le moindre facteur."

Article suivant
Renault grand absent de la Q3 à Bahreïn

Article précédent

Renault grand absent de la Q3 à Bahreïn

Article suivant

Duels en qualifications : le point après Bahreïn

Duels en qualifications : le point après Bahreïn
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Bahreïn
Catégorie Qualifications
Pilotes Romain Grosjean Boutique
Équipes Haas F1 Team
Auteur Basile Davoine
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu