Steiner : "Quelques détails à régler" sur le contrat de Schumacher

Günther Steiner, directeur de Haas, a indiqué que la prolongation du contrat de Mick Schumacher avec l'écurie américaine est en bonne voie.

Steiner : "Quelques détails à régler" sur le contrat de Schumacher

En raison du changement de réglementation qui sera appliqué la saison prochaine, la silly season n'est pas aussi "silly" que lors des années précédentes. En effet, la majorité des écuries ne prendront pas le risque de recruter un nouveau pilote afin de disposer des meilleures conditions (expérience et stabilité) pour tirer profit des nouvelles règles. Néanmoins, cela n'empêche pas les rumeurs de circuler dans le paddock. Certaines évoquent une promotion pour George Russell et Mick Schumacher, respectivement couvés par Mercedes et Ferrari.

Si le premier est dans les starting blocks pour une place aux côtés de Lewis Hamilton en 2022, le second est davantage évoqué du côté de Hinwil, là où opère l'écurie Alfa Romeo. Le pilote allemand, champion de F2 en 2020, est membre de la Ferrari Driver Academy et bénéficie donc d'un soutien de poids chez les écuries motorisées par le Cheval Cabré, dont fait également partie Haas.

Mais selon Günther Steiner, à la tête de l'équipe américaine, Schumacher continuera de rouler pour Haas en 2022. Le fils du septuple Champion du monde Michael Schumacher est en discussion avancée avec son employeur actuel et l'annonce d'une prolongation pourrait être faite très prochainement.

"Il y a certaines choses qui doivent être finalisées", a révélé le directeur d'équipe à Silverstone. "C'est un contrat tripartite parce que [Schumacher] en a aussi un avec Ferrari. Il reste encore quelques détails à régler et nous serons prêts. Mais Mick n'est pas... il n'essaie pas de dire qu'il n'a pas signé, mais il y a des accords en place. À cause de la tripartition, c'est toujours plus difficile que lorsqu'il s'agit d'un contact direct et individuel."

Selon toute logique, le duo Schumacher-Mazepin sera reconduit pour 2022. Haas, qui était à la recherche d'un sponsor titre depuis plusieurs années, a enfin trouvé un partenaire cette saison : Uralkali, une entreprise russe spécialisée dans la potasse et détenue en partie par Dmitry Mazepin, le père de Nikita Mazepin. "C'est signé, tout va bien", a simplement annoncé Steiner au sujet du pilote russe.

Lire aussi :

Schumacher reste "calme et constructif", Haas apprécie

L'adaptation à une monoplace de Formule 1 est l'une des étapes les plus difficiles à franchir pour un jeune pilote. Les trois rookies de 2022, Mick Schumacher, Nikita Mazepin et Yuki Tsunoda l'ont prouvé en partant plusieurs fois à la faute en essais, qualifications et course. Néanmoins, tous ont montré des signes d'amélioration et des belles qualités à différents niveaux, et ceux de Schumacher impressionnent tout particulièrement Haas, comme l'a expliqué Ayao Komatsu, ingénieur en chef.

"Je pense que depuis le début, il est clair pour nous tous que [Schumacher] est très, très ouvert à toutes nos idées", s'est-il réjoui. "Si nous lui disons d'essayer un réglage particulier, même s'il n'est pas d'accord, il sera heureux de le faire. Qu'il s'agisse de la configuration de la voiture, de la gestion, du style de pilotage, pour un tour ou pour une course, il essaiera toujours. Cela nous permet de récolter des données précieuses."

"Il y a eu un bon exemple [à Silverstone]. Il pilotait d'une certaine manière dans les virages 12-13, on lui a demandé de changer et il nous a donné de très bons retours. Cette ouverture d'esprit et cette volonté de tout essayer, et cette capacité à être constructif lorsque la situation est difficile, comme à Bakou où nous avons eu des problèmes sur sa voiture... Bakou est un circuit difficile, vous avez besoin de tours mais il n'en a pas eu assez. Je suis sûr qu'il était frustré et en colère mais [il est resté] très calme, constructif, et nous a donné un feedback incroyable. Quand vous travaillez comme ça, vous êtes très, très utile pour tout le monde."

partages
commentaires

Voir aussi :

Montoya : Verstappen doit "être intelligent" et garder son calme

Article précédent

Montoya : Verstappen doit "être intelligent" et garder son calme

Article suivant

Le crash de Verstappen va coûter 1,5 M€ selon Red Bull

Le crash de Verstappen va coûter 1,5 M€ selon Red Bull
Charger les commentaires
Les notes du Grand Prix de Russie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Russie 2021

Après le Grand Prix de Russie, quinzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1 Prime

Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1

Ses jours étant apparemment comptés, le MGU-H semble devoir être supprimé des futures règles moteur de la Formule 1, afin d'attirer de nouveaux constructeurs. Bien que cela puisse apparaître comme un changement de direction, les avantages pour les équipes et les fans pourraient faire de cette décision un choix judicieux.

Formule 1
24 sept. 2021
Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire Prime

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire

La Formule 1 reprend ses droits pour le Grand Prix de Russie, deux semaines après le dernier épisode du combat entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Alors que les incidents de Silverstone et de Monza ont suscité la controverse, ils manquaient heureusement d'un élément qui, jusqu'à présent, sépare la lutte pour le titre de 2021 des pires exemples de batailles peu glorieuses...

Formule 1
23 sept. 2021
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Formule 1
22 sept. 2021
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021