Trois jours après, Toro Rosso remercie Hartley

partages
commentaires
Trois jours après, Toro Rosso remercie Hartley
Par : Benjamin Vinel
29 nov. 2018 à 18:30

La Scuderia Toro Rosso vient d'adresser un message de remerciement à Brendon Hartley, trois jours après avoir officialisé son remplacement par Alexander Albon pour la saison 2019.

C'est officiel depuis ce lundi, Alexander Albon remplacera Brendon Hartley chez Toro Rosso en 2019, aux côtés de Daniil Kvyat. Le Néo-Zélandais avait beau affirmer disposer d'un contrat en bonne et due forme pour la saison à venir, cela ne lui aura pas permis de conserver son baquet à l'issue d'une saison particulièrement difficile.

Lire aussi :

Dans ce genre de cas, il est habituel que l'écurie, au moment d'annoncer la nouvelle recrue, en profite pour remercier le pilote en partance. Le communiqué envoyé par la Scuderia ce lundi était toutefois dénué de toute référence à Hartley.

Le lendemain, c'est le motoriste Honda qui a rendu hommage au double Champion du monde d'Endurance, saluant sa contribution au développement des unités de puissance nippones. Quelques heures plus tard, Hartley s'est enfin exprimé pour la première fois depuis l'annonce, avec une formulation qui ne peut être involontaire : "Je tiens également à remercier [...] presque toutes les 500 personnes de Toro Rosso."

Or, Toro Rosso a finalement envoyé ce jeudi un bref communiqué consacré à Hartley. "Nous souhaitons remercier Brendon pour son grand travail avec l'équipe", y déclare le directeur d'équipe Franz Tost. "Passer de l'Endurance à la Formule 1 n'était pas facile, surtout à la dernière minute."

"Sa constance lors des quatre dernières courses de 2017 lui a permis d'obtenir un baquet de titulaire en 2018, et même si nous ne sommes finalement pas en mesure de continuer ensemble en 2019, il a joué un rôle-clé au sein de l'équipe et a contribué au développement du groupe propulseur Honda. Nous lui souhaitons le meilleur dans ses prochaines aventures."

Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso

Article suivant
Pour Force India, vaincre McLaren était "possible"

Article précédent

Pour Force India, vaincre McLaren était "possible"

Article suivant

Vettel : Je n'étais pas "au sommet de ma forme" en 2018

Vettel : Je n'étais pas "au sommet de ma forme" en 2018
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Brendon Hartley
Équipes Toro Rosso Boutique
Auteur Benjamin Vinel