Réactions
Formule 1 GP de Miami

Verstappen : "Je ne peux pas me plaindre" du Safety Car

La voiture de sécurité a mis en péril la victoire de Max Verstappen à Miami, mais le pilote Red Bull s'est imposé sans coup férir.

Max Verstappen, Red Bull Racing RB18

Et de trois victoires pour Max Verstappen en 2022 ! Si les qualifications n'avaient pas été à la hauteur de ses attentes avec la troisième place (bien qu'il s'en soit satisfait, compte tenu des problèmes techniques rencontrés en essais libres), le Néerlandais a réalisé une course impeccable.

Auteur d'une manœuvre audacieuse qui lui a permis de prendre la deuxième place à Carlos Sainz par l'extérieur au premier virage, Verstappen s'est ensuite emparé de la tête de la course face à Leclerc au neuvième tour et ne l'a plus lâchée, à part lors de son arrêt au stand. Une intervention de la voiture de sécurité, à la suite d'un accrochage entre Pierre Gasly et Lando Norris, n'a rien changé à cette domination, et il a logiquement été élu Pilote du Jour.

Lire aussi :

Le Champion du monde en titre n'était pourtant pas particulièrement confiant avant l'extinction des feux. "Je n'avais pas fait un départ de tout le week-end avec tous ces problèmes, alors je ne savais pas à quoi m'attendre, mais je pense avoir pris un bon envol ; j'ai vu l'opportunité de faire l'extérieur, et ça a vraiment bien fonctionné", relate-t-il au micro de Sky Sports F1. "Heureusement, nous nous sommes laissé de la place."

"Puis j'essayais de pourchasser Charles, j'ai vu qu'il était en difficulté avec son pneu avant droit et j'ai tenté. Je suis arrivé à le doubler et ça a vraiment tout changé pour la course : j'ai pu creuser l'écart. En pneus durs, nos chronos étaient très similaires, leur rythme un peu plus rapide que le nôtre, alors je n'étais pas très content quand la voiture de sécurité est intervenue, mais ça arrive. Ça m'a aidé lors de courses précédentes, alors je ne peux pas me plaindre", ajoute Verstappen, conscient qu'il n'aurait pas pu remporter le titre 2021 sans une telle neutralisation. "Au restart, j'étais un peu en difficulté au début avec les pneus froids, je n'avais pas d'adhérence, mais dès qu'ils sont montés en température, j'ai pu creuser l'écart."

Verstappen réduit ainsi l'écart sur Leclerc à 19 points au classement général, et cette bataille pour le titre l'enthousiasme. "C'est juste dommage que nous ayons eu des abandons : ça pourrait déjà être bien mieux. Mais nous allons continuer de le pourchasser", indique-t-il sur F1 TV. Reste à assurer que la fiabilité soit au rendez-vous : "Je pense [que nous comprenons les pépins techniques déjà rencontrés], mais nous devons évidemment nous assurer que ces choses-là ne se produisent pas. Bien sûr, nous travaillons là-dessus d'arrache-pied."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Leclerc déplore une dégradation excessive de ses pneus
Article suivant Alonso exclu du top 10 par une nouvelle pénalité

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France