Vettel disqualifié du Grand Prix de Hongrie

Après avoir terminé deuxième sur la piste, Sebastian Vettel a été disqualifié du Grand Prix de Hongrie pour quantité d'essence insuffisante dans le réservoir après l'épreuve.

Vettel disqualifié du Grand Prix de Hongrie

Profitant du chaos du départ, Sebastian Vettel s'était emparé de la troisième position au premier tour, qui s'est ensuite vite transformée en seconde place après l'erreur stratégique de Lewis Hamilton et Mercedes au moment de la relance à la suite du drapeau rouge. Toute la course, l'Allemand a mis la pression sur le leader Esteban Ocon, mais sans jamais réussir à le faire craquer. Le Français a franchi la ligne d'arrivée en première place, 1,8 seconde devant Vettel.

L'après-course a été mouvementée pour le quadruple Champion du monde qui a d'abord été convoqué pour une infraction commise lors de la cérémonie d'avant-course, qui lui a valu une simple réprimande. Mais par la suite, c'est une situation plus inquiétante sur le plan sportif qui s'est présentée : Jo Bauer, le délégué technique de la FIA, a constaté qu'il ne restait pas suffisamment de carburant dans le réservoir de l'Aston Martin #5 pour procéder aux vérifications d'usage, comme le règlement l'impose.

Lire aussi :

L'article 6.6.2 du Règlement Technique de la F1 dispose en effet que "les concurrents doivent s'assurer qu'un échantillon de 1,0 litre de carburant peut être prélevé sur la voiture à tout moment pendant l'événement". Or, dans ce cas précis, ce n'est que 0,3 litre qui a été récupéré par la FIA.

L'instance a été alertée sur la situation de Vettel quand ce dernier s'est arrêté en piste au virage 12 avant même de compléter son tour d'honneur, sur ordre de son écurie. Une fois la voiture ramenée au parc fermé pour les traditionnelles vérifications d'après GP, il a été clair que la quantité de carburant restante était un problème.

Pour toute infraction technique, la sanction est en général la disqualification pure et simple. Et dans le cas spécifique de cette règle, cela était arrivé à ce même Vettel en 2012 lors des qualifications d'Abu Dhabi ou encore à Lewis Hamilton, la même année, lors des qualifications du GP d'Espagne.

C'est donc ce qui a été décidé par les commissaires ce dimanche soir pour l'Allemand qui est donc exclu des résultats du GP de Hongrie 2021. Tous les pilotes classés derrière lui initialement gagnent mécaniquement une position, à commencer par le leader du championnat Lewis Hamilton ainsi que Carlos Sainz, qui monte sur le podium sur tapis vert pour la seconde fois de sa carrière, après le GP du Brésil 2019.

"Après la course, il n'a pas été possible de prélever l'échantillon de 1,0 litre de carburant sur la voiture #5. L'équipe a eu plusieurs opportunités d'essayer de retirer la quantité de carburant requise du réservoir, cependant il n'a été possible que d'en pomper 0,3 litre", peut-on lire dans la décision des commissaires.

"Pendant l'audience en présence du délégué technique de la FIA et du directeur technique de la FIA, le directeur d'Aston Martin a indiqué qu'il devait y avoir 1,44 litre restant dans le réservoir, mais qu'ils ne pouvaient pas l'en extraire. [...] Étant donné la situation, la voiture #5 n'est pas en conformité avec les exigences de l'article 6.6 du Règlement Technique de la FIA."

"Selon l'art. 6.6.2, les concurrents doivent s'assurer qu'un échantillon de 1,0 litre de carburant peut être prélevé sur la voiture à tout moment. La procédure a été suivie, mais l'échantillon de 1,0 litre de carburant n'a pas pu être prélevé. Les commissaires ont décidé d'appliquer la pénalité standard pour les infractions techniques. Ils ont donc pris en compte le fait qu'il n'est pas possible de prétendre qu'aucun avantage en termes de performance n'a été tiré."

Il est à noter que la parution du classement officiel de la course étant intervenue après la notification de l'intention de faire appel de la part d'Aston Martin, Vettel y est toujours classé second provisoirement, dans l'attente de la décision finale de l'écurie sur la suite à donner à son recours.

partages
commentaires
Vettel sous la menace d'une disqualification en Hongrie ?
Article précédent

Vettel sous la menace d'une disqualification en Hongrie ?

Article suivant

Aston Martin prêt à faire appel de la disqualification de Vettel

Aston Martin prêt à faire appel de la disqualification de Vettel
Charger les commentaires
La F1 ne manquera pas à Räikkönen, mais il manquera à la F1 Prime

La F1 ne manquera pas à Räikkönen, mais il manquera à la F1

Trois ans après sa dernière victoire en Formule 1, à Austin, Kimi Räikkönen est désormais à quelques Grands Prix de mettre un terme à la plus longue carrière de l'Histoire. Son ami et ancien attaché de presse au sein de l'équipe de rallye Ice1 Racing, Anthony Peacock, explique pourquoi il laissera un vide tout en s'épanouissant dans une nouvelle vie.

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Formule 1
26 oct. 2021
Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
25 oct. 2021
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021