Ocon et Vettel reprimandés après le GP de Hongrie

Quatre pilotes de F1, dont Sebastian Vettel, ont été réprimandés pour ne pas avoir retiré leur t-shirt avant l'hymne national, dimanche en Hongrie. Esteban Ocon également, pour une infraction liée à l'après-course.

Ocon et Vettel reprimandés après le GP de Hongrie

Sebastian Vettel, Valtteri Bottas, Carlos Sainz et Lance Stroll ont été convoqués par les commissaires pour une violation de la procédure d'avant-course décrite par le directeur de course, Michael Masi. Ils n'ont pas retiré leurs t-shirts comme demandé avant l'hymne national, ce qui est contraire aux directives énoncées dans ses notes.

Vettel a choisi de porter un t-shirt aux couleurs de l'arc-en-ciel avec les mots "Same Love" sur la grille, après avoir porté des chaussures arborant un drapeau arc-en-ciel jeudi dans le cadre de la dénonciation de la loi hongroise anti-LGBTQ+, un sujet sur lequel il s'est également exprimé.

Vettel n'a pas retiré ce t-shirt pour l'hymne national, tandis que Stroll, Bottas et Sainz ont également gardé leurs t-shirts We Race As One qu'ils portaient lors du message de solidarité de la F1 quelques minutes plus tôt.

Lire aussi :

Les quatre pilotes ont rencontré les commissaires et ont reçu une réprimande non liée au pilotage pour avoir enfreint l'Article 12.2.1.i) du Code Sportif International de la FIA, qui concerne "le manquement à suivre les instructions des officiels compétents pour le déroulement sûr et ordonné de l'événement".

Les communiqués précisent que les pilotes ont déclaré avoir "oublié d'enlever le t-shirt WRAO à temps pendant l'hymne national en raison de la pluie qui commençait à tomber". La même formulation a été utilisée dans le bulletin concernant Vettel, même s'il ne portait pas de t-shirt We Race As One pour l'hymne national.

Vettel a parlé sur Sky Sports de la convocation avant la décision des commissaires, en supposant qu'elle concernait le t-shirt, mais a précisé qu'il referait la même chose. "J'ai entendu dire que c'est parce que j'ai laissé mon t-shirt pour l'hymne national", a déclaré Vettel. "Je serais heureux s'ils me disqualifiaient. Ils peuvent me faire ce qu'ils veulent, je m'en fiche. Je le referais."

Le vainqueur, Esteban Ocon, a également reçu une réprimande après la course pour ne pas avoir garé sa voiture dans le parc fermé, abandonnant au contraire son Alpine au bout de la voie des stands. "Pendant l'audience, Ocon a expliqué qu'il avait manqué l'entrée des stands et qu'il avait pensé que le meilleur endroit pour s'arrêter serait près de la sortie des stands", ont écrit les commissaires.

"Il s'est excusé et a confirmé qu'il serait plus prudent la prochaine fois. Les commissaires ne considèrent pas cela comme une violation du règlement du parc fermé. Ocon n'a pas suivi les instructions du directeur de course cependant et donc une pénalité comme indiqué ci-dessus est appropriée."

partages

Voir aussi :

À bout de forces, Hamilton "se bat encore" contre les effets du COVID

Article précédent

À bout de forces, Hamilton "se bat encore" contre les effets du COVID

Article suivant

Vettel sous la menace d'une disqualification en Hongrie ?

Vettel sous la menace d'une disqualification en Hongrie ?
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021
Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro Prime

Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro

La saison 2021 de la Formule 1 a posé des défis sans précédent aux équipes, car l'impact de la pandémie de COVID-19 les a empêchées de produire des voitures entièrement nouvelles.

Formule 1
10 sept. 2021
Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits Prime

Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits

Les virages inclinés de Zandvoort, qui ont ajouté de l'intrigue à un circuit serré et sinueux, ainsi que les bacs à gravier, ont été les stars du Grand Prix des Pays-Bas. Bien qu'il ne s'agisse pas d'un nouveau concept pour les circuits, il pourrait inspirer d'autres pistes sur la façon de pimenter leurs propres épreuves.

Formule 1
9 sept. 2021